Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 09:18

Générations Futures

 

Générations Futures (ex-Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures – MDRGF) est une association, loi 1901, sans but lucratif, de défense de l’environnement agréée par le ministère de l’écologie depuis 2008, habilitée à prendre part au débat national sur l’environnement depuis 2013 et reconnue d’intérêt générale, fondée en 1996 par Georges Toutain, agronome, et François Veillerette, enseignant et auteur notamment de l’ouvrage de référence « Pesticides, révélations sur un scandale français ». Cette association mène des actions (enquêtes, colloques, actions en justice, campagne de sensibilisation…) pour informer sur les risques de diverses pollutions ( notamment les substances chimiques en général et les pesticides en particulier) et promouvoir des alternatives en vue d’en réduire les impacts négatifs pour la santé et l’environnement.

www.generations-futures.fr/

 

Actu : Des avancées obtenues grâce à notre lutte…mais il faut obtenir plus

 

Nadine Lauverjat
  Générations Futures
 26 juin 2014 — 
La commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale a adopté hier soir un amendement du Gouvernement dans le cadre de la loi d’Avenir Agricole qui impose des protections particulière pour l’épandage des pesticides près des écoles et lieux sensibles.

Pour la première fois un texte prévoit qu’une distance sans pulvérisation terrestre pourrait être mise en place près des lieux sensibles, faute de mesures de protection appropriées, signe que la pression citoyenne et vos 88000 signatures ont été partiellement entendues. Depuis hier 19h, vous avez en effet été plus de 6000 à rejoindre notre pétition!

Nous regrettons cependant que la proposition de Ségolène Royal demandant une zone sans pesticides de 200m près des écoles n’ait pas été retenue dans son intégralité. En effet, selon le texte adopté hier les pulvérisations de pesticides pourront continuer sous réserve de mesures de protection supposées adaptées (haies, dispositifs anti-dérive, horaires de traitement adaptés….) dont l’efficacité reste à démontrer. Dans les faits cela permettra dans la plupart des cas l’utilisation des pesticides dangereux près des lieux sensibles comme les écoles. De plus, ce texte ne répond absolument pas à la problématique de l’exposition des enfants et femmes enceintes à domicile, de nombreuses maisons particulières jouxtant les zones de cultures. Pourtant un avis de l’Agence Sanitaire ANSES, publié ce jour, reconnait que la réglementation sur la mise en œuvre des traitements pesticides près des habitations n’est pas toujours respectée et que cela « pouvait justifier de nouvelles dispositions réglementaires ». 

Nous devons donc continuer à nous mobiliser dans les prochains jours pour obtenir une réelle protection des enfants et des femmes enceintes par rapport aux pesticides. Le texte proposé hier soir sera voté en plénière à l’Assemblée Nationale les 7 et 8 juillet prochains. Nous avons donc encore une chance de faire pression sur les élus d'ici là. 

Atteignons 100.000 signatures avant le 7 juillet, pour demander l’interdiction des pulvérisations de pesticides près de tous les lieux de vie. Merci de nous aider à atteindre cet objectif en diffusant très largement cette pétition auprès de vos contact et sur les réseaux sociaux.

 

 ,Pétition de Générations Futures
https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/aux-d%C3%A9put%C3%A9s-fran%C3%A7ais-votez-pour-l-amendement-interdisant-la-pulv%C3%A9risation-de-pesticides-le-long-des-habitations-et-des-%C3%A9coles

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact