Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 09:37

l  APPEL A TOUS LES POUSSANAISES ET TOUS LES POUSSANAIS


 http://www.poussan-autrement.com/index.php?option=com_acymailing&ctrl=archive&task=view&mailid=63&key=3baa890965eacf3b11eb2479280f4fa2&subid=310-9e5d77b7c616af8e2c72c9f221c98cbc&tmpl=component&utm_source=newsletter_63&utm_medium=email&utm_campaign=appel-a-tous-les-poussanaises-et-tous-les-poussanais

La diversité et la différence sont une richesse dans des circonstances dramatiques et capitales pour la liberté d'expression. Ces mêmes diversité et différence nous enrichissent. Ensemble nous pouvons en témoigner pour être solidaires des victimes de l'ignoble et injuste  attentat  de Paris. 
Sur notre proposition, Monsieur le Maire est d'accord, sous l'égide de la municipalité toute entière, de mobiliser la population demain jeudi à 19 heures sur la place de l'hôtel de ville (munissez-vous de bougies et de messages du style "nous sommes CHARLIE" "je suis CHARLIE"  etc.....).

 

-Appel à un Rassemblement Citoyen à Montbazin.

 

Rassemblons-nous,contre la barbarie extrémiste qui cherche à poignarder la démocratie et nos valeurs fondamentales,particulièrement la Liberté et la Fraternité.

Des journalistes libres et des policiers en mission de protection ont été massacrés par des lâches.

Rassemblons-nous pour témoigner à des familles endeuillées notre solidarité, pour afficher notre soutien indéfectible à la liberté de la presse, pour exprimer notre attachement sans faille à la liberté,de penser, pour montrer notre volonté profonde de protéger notre république démocratique et laïque.

Rassemblons-nous le samedi 10 janvier 2015 sur l'esplanade des Colonnades.

 

Diffusez ce message plus largement possible autour de vous, par tous les moyens.

Merci.!!!

 

Vous pouvez confectionnez une affichette ou un brassard sur le modèle national.


Je suis Charlie

 

-CP-FILP

 

(L'administration ajoute cette note informative sur la libre pensée,  à partir d'un extrait d'article de Wikipédia.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Libre-pens%C3%A9e

a libre-pensée ou libre pensée1 est une attitude qui consiste à refuser tout dogmatisme religieux, philosophique ou autre, et à se fier principalement à ses propres expériences et raison (rationalisme, empirisme) pour penser ou juger.

De la Grèce antique à la Chine de la dynastie Song en passant par la Perse médiévale, l'histoire de la libre-pensée trouve sa richesse au travers de diverses époques et civilisations. Un auteur typique de la libre-pensée est François Rabelais. En tant que mouvement culturel, dans le monde francophone la libre-pensée est principalement issue des développements de la Révolution française.

Par nature contestataire, l'opposition en particulier aux autorités et dogmes religieux y est centrale, surtout dans l'acception moderne du terme (ainsi qu'anglophone (en)). Les libres-penseurs peuvent être athées, agnostiques, déistes, anarchistes (ou libertaires) et rationalistes.)

http://static.internationalfreethought.org/logo/images/iaft_trans_fr.png

 

International Association of Free Thought (IAFT)

Asociación Internacional de Libre Pensamiento (AILP)

Association Internationale de Libre Pensée (AILP)

 

Solidarité

 

L’Association Internationale de la Libre Pensée (AILP) dont la Fédération nationale de la Libre Pensée française est membre,se déclare horrifiée de l’attentat meurtrier commis au siège de Charlie-Hebdo, journal satirique français.

 

C’est un acte barbare qui ne peut que révulser tout démocrate, partisan de la liberté de conscience et de la liberté d’expression.

L’AILP assure les journalistes et le personnel de Charlie-Hebdo de toute sa solidarité.Elle en informe toutes les associations de la Libre Pensée sur les différents continents.

Paris, le 7 janvier 2015

 

Solidarity

 

The International Association of Free Thought (IAFT), of which the National Federation of the Free Thought is a member,,declares itself horrified by the murderous attack committed in the premises of Charlie,-,Hebdo, French satirical newspaper,It is an barbaric act which can only disgust any democrat, any advocate of freedom of conscience and freedom of expression,The IAFT insures the journalists and the staff of Charlie,-,Hebdo of all its solidarity.,The IAFT informs all the associations of the Free Thought on all the continents.

Paris, January the 7,th,, 2015

 

Solidaridad

 

La Asociación Internacional de Libre Pensamiento (AILP), de la cual la federación nacional del Libre Pensiamento francés es,miembra,se declara horrorizada por el atentado mortífero cometido en la sede de Charlie,-,Hebdo, el periódico satírico fran-,cés.,Es un acto bárbaro que puede sólo repugnar todo demócrata, partidario de la libertad de conciencia y de la libertad de expre-,sión.,La AILP asegura a los periodistas y el personal de Charlie,-,Hebdo de toda su solidaridad.,Informa sobre eso todas las asociaciones del Libre Pensiamento sobre los diferentes continentes.

Paris, el 7 de enero de 2015,

 

  http://www.internationalfreethought.org/

 

 

 

http://www.jennar.fr/wp-content/themes/Rose/images/main-bg.jpgAujourd’hui, en France, des esprits libres sont morts, tués par des fanatiques de l’obscurantisme religieux. Ils avaient eu le courage, malgré les menaces, malgré les précédents, de continuer à affirmer le droit à l’irrespect de ce qu’on appelle les convenances. Ils le paient aujourd’hui de leur vie. Ce qui a été ciblé, c’est cette liberté d’expression refusée par les intégrismes religieux, quels qu’ils soient, c’est la laïcité. Et si la violence physique, armée, a frappé aujourd’hui, une violence verbale et haineuse s’exprimait il n’y a pas longtemps sur les Champs Elysées. C’est le même terreau dans lequel prennent racine les aboyeurs d’hier et les tueurs d’aujourd’hui. Répondre à la haine par une haine plus grande encore serait signer la victoire de la haine. Ce qui ne veut pas dire pardon et oubli. Jamais. Mais il faut raison garder. Et éviter les amalgames faciles, impulsifs, démagogiques. Il en fleurit sur les réseaux sociaux, signe manifeste de la maladie de notre France. Un sursaut républicain s’impose. Il doit venir du peuple. Mais il doit venir aussi de cette classe politique qui est pour beaucoup dans la dégradation de l’éthique républicaine.
rmj

 

 

-C'est au nom de la libre expression et de la libereté de la presse,que l'administration du blog ajoute en suite , le point de vue analytique percutant,qu'exprime l' article de Thierry Meyssan sur le massacre survenu hier au siège du journal Charlie.

Cet article   polémique vient d'etre publié par le réseau Voltaire et s'intitule :
"un 11-Septembre français ?"

Qui a commandité l’attentat contre Charlie Hebdo ?

Alors que de nombreux Français réagissent à l’attentat commis contre Charlie Hebdo en dénonçant l’islamisme et en manifestant dans les rues, Thierry Meyssan souligne que l’interprétation jihadiste est impossible. Alors qu’il aurait tout intérêt à dénoncer lui aussi une opération d’Al-Qaïda ou de Daesh, il envisage une autre hypothèse, beaucoup plus dangereuse.
| Damas (Syrie) | 7 janvier 2015
Dans ce reportage, France 24 a coupé la vidéo pour que l’on ne voit pas les assaillants exécuter un policier au sol.

Le 7 janvier 2015, un commando a fait irruption, à Paris, dans les locaux de Charlie Hebdo et a assassiné 12 personnes. 4 autres victimes sont toujours dans un état grave. Sur les vidéos, on entend les assaillants crier « Allah Akbar ! », puis qu’ils ont « vengé Mahomet ». Un témoin, la dessinatrice Coco, a affirmé qu’ils se réclamaient d’al-Qaïda. Il n’en a fallu pas plus pour que de nombreux Français dénoncent un attentat islamiste.
Or, cette hypothèse est illogique.

La mission de ce commando n’a pas de lien avec l’idéologie jihadiste

En effet, des membres ou des sympathisants des Frères musulmans, d’al-Qaïda ou de Daesh ne se seraient pas contentés de tuer des dessinateurs athées, ils auraient d’abord détruit les archives du journal sous leurs yeux, sur le modèle de ce qu’ils ont fait dans la totalité de leurs actions au Maghreb et au Levant. Pour des jihadistes, le premier devoir c’est de détruire les objets qui, selon eux, offensent Dieu, puis de punir les « ennemis de Dieu ».
De même, ils ne se seraient pas immédiatement repliés, fuyant la police, sans avoir achevé leur mission. Ils auraient au contraire terminé leur mission, dussent-ils mourir sur place.
Par ailleurs, les vidéos et certains témoignages montrent que les assaillants sont des professionnels. Ils avaient l’habitude de manier leurs armes et n’ont tiré qu’à bon escient. Ils n’étaient pas vêtus à la mode des jihadistes, mais comme des commandos militaires.
La manière dont ils ont exécuté au sol un policier blessé, qui ne représentait aucun danger pour eux, atteste que leur mission n’était pas de « venger Mahomet » de l’humour gras de Charlie Hebdo.

La vidéo censurée par les TV françaises

Cette opération vise à créer le début d’une guerre civile

Le fait que les assaillants parlent bien le français, et qu’ils soient probablement Français, ne permet pas de conclure que cet attentat est un épisode franco-français. Au contraire, le fait qu’ils soient professionnels contraint à les distinguer de possibles commanditaires. Et rien ne prouve que ces derniers soient des Français.
C’est un réflexe normal, mais intellectuellement erroné, de considérer lorsque l’on vient d’être attaqué que l’on connaît ses agresseurs. C’est le plus logique lorsqu’il s’agit de criminalité normale, mais c’est faux lorsqu’il s’agit de politique internationale.
Les commanditaires de cet attentat savaient qu’il provoquerait une fracture entre les Français musulmans et les Français non-musulmans. Charlie Hebdo s’était spécialisé dans des provocations anti-musulmanes et la plupart des musulmans de France en ont été directement ou indirectement victimes. Si les musulmans de France condamneront sans aucun doute cet attentat, il leur sera difficile d’éprouver autant de peine pour les victimes que les lecteurs du journal. Cette situation sera perçue par certains comme une complicité avec les meurtriers.
C’est pourquoi, plutôt que de considérer cet attentat extrêmement meurtrier comme une vengeance islamiste contre le journal qui publia les caricatures de Mahomet et multiplia les "unes" anti-musulmanes, il serait plus logique d’envisager qu’il soit le premier épisode d’un processus visant à créer une situation de guerre civile.

La stratégie du « choc des civilisation » a été conçue à Tel-Aviv et à Washington

L’idéologie et la stratégie des Frères musulmans, d’Al-Qaïda et de Daesh ne préconise pas de créer de guerre civile en « Occident », mais au contraire de la créer en « Orient » et de séparer hermétiquement les deux mondes. Jamais Saïd Qotb, ni aucun de ses successeurs, n’ont appelé à provoquer d’affrontement entre les musulmans et les non-musulmans chez ces derniers.
Au contraire, la stratégie du « choc des civilisations » a été formulée par Bernard Lewis pour le Conseil de sécurité nationale états-unien, puis vulgarisée par Samuel Huntington non plus comme une stratégie de conquête, mais comme une situation prévisible [1]. Elle visait à persuader les populations membres de l’Otan d’un affrontement inévitable qui prit préventivement la forme de la « guerre au terrorisme ».
Ce n’est pas au Caire, à Riyad ou à Kaboul que l’on prône le « choc des civilisations », mais à Washington et à Tel-Aviv.
Les commanditaires de l’attentat contre Charlie Hebdo n’ont pas cherché à satisfaire des jihadistes ou des talibans, mais des néo-conservateurs ou des faucons libéraux.

N’oublions pas les précédents historiques

Nous devons nous souvenir qu’au cours des dernières années, nous avons vu les services spéciaux états-uniens ou de l’Otan
- tester en France les effets dévastateurs de certaines drogues sur des populations civiles [2] ;
- soutenir l’OAS pour tenter d’assassiner le président Charles De Gaulle [3] ;
- procéder à des attentats sous faux drapeau, contre des civils, dans plusieurs États membres de l’Otan [4].
Nous devons nous souvenir que, depuis le démembrement de la Yougoslavie, l’état-major états-unien a expérimenté et mis en pratique dans de très nombreux pays sa stratégie des « combats de chiens ». Elle consiste à tuer des membres de la communauté majoritaire, puis des membres des minorités en renvoyant les responsabilités dos-à-dos jusqu’à ce que chacun soit convaincu d’être en danger de mort. C’est de cette manière que Washington a provoqué la guerre civile aussi bien en Yougoslavie que dernièrement en Ukraine [5].
Les Français seraient bien avisés de se souvenir également que ce ne sont pas eux qui ont pris l’initiative de la lutte contre les jihadistes revenant de Syrie et d’Irak. À ce jour d’ailleurs, aucun d’entre eux n’a commis le moindre attentat en France, le cas de Mehdi Nemmouche n’étant pas celui d’un terroriste solitaire, mais d’un agent chargé d’exécuter à Bruxelles deux agents du Mossad [6] [7]. C’est Washington qui a convoqué, le 6 février 2014, les ministres de l’Intérieur de l’Allemagne, des États-Unis, de la France (M. Valls s’est fait représenté), de l’Italie, de la Pologne et du Royaume-Uni pour faire du retour des jihadistes européens une question de Sécurité nationale [8]. Ce n’est qu’après cette réunion que la presse française a abordé ce sujet, puis que les autorités ont commencé à réagir.
John Kerry s’est exprimé pour la première fois en français pour adresser un message aux Français. Il dénonce une attaque contrer la liberté d’expression (alors que son pays n’a cessé depuis 1995 de bombarder et de détruire les télévisions qui lui faisaient ombrage en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak et en Libye) et célèbre la lutte contre l’obscurantisme. Nous ignorons qui a commandité cette opération professionnelle contre Charlie Hebdo, mais nous ne devrions pas nous emballer. Nous devrions considérer toutes les hypothèses et admettre, qu’à ce stade, son but le plus probable est de nous diviser ; et ses commanditaires les plus probables sont à Washington.
[1] « La "Guerre des civilisations" », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 4 juin 2004.
[2] « Quand la CIA menait des expériences sur des cobayes français », par Hank P. Albarelli Jr., Réseau Voltaire, 16 mars 2010.
[3] « Quand le stay-behind voulait remplacer De Gaulle », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 10 septembre 2001.
[4] « Les Armées Secrètes de l’OTAN », par Daniele Ganser, éd. Demi-Lune. Disponible par chapitre sur le site du Réseau Voltaire.
[5] « Le représentant adjoint de l’ONU en Afghanistan est relevé de ses fonctions », « Washington peut-il renverser trois gouvernements à la fois ? », par Thierry Meyssan, Al-Watan (Syrie), Réseau Voltaire, 1er octobre 2009 et 23 février 2014.
[6] « L’affaire Nemmouche et les services secrets atlantistes », par Thierry Meyssan, Al-Watan (Syrie), Réseau Voltaire, 9 juin 2014.
[7] On objectera les affaires Khaled Kelkal (1995) et Mohammed Mehra (2012). Deux cas de « loups solitaires » liés à des jihadistes ; mais ni à la Syrie, ni à l’Irak. Malheureusement, tous deux furent exécutés en opération par les Forces de l’ordre de sorte qu’il est impossible de vérifier les théories officielles.
Repost 0

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact