Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 08:23

 

En janvier 2010 un membre de notre association, le Collectif d’Action contre l’AGCS, aurait été interpellé dans la rue par un élu de notre commune de Loupian. Il lui aurait dit «  On vous connaît, faites vous toute petite dans le village ». Cette personne a informé notre association et une élue de ce soit disant fait.

 

Le 8 février 2010, deux élus sont au courant qu’un membre de notre association s’est plaint de menaces. Vers 18h00, après la fermeture de la mairie au public, il a été invité par téléphone à venir en mairie pour une « confrontation » et dans le cadre d’une « procédure d’OPJ », termes employés par un des élus selon le témoignage de l’élue qui était au courant de la situation. Cette dernière ayant décidé l’aller voir ce qui se passait, est allé en mairie. elle a constaté la présence de deux élus dont celui qui serait à l’origine de l'affaire, de deux employés municipaux et du membre du collectif. Une autre élue est arrivée presque à la fin de cette entrevue qui a duré une petite heure et nous a dit qu’elle avait fait arrêté tout et fait sortir la personne.

 

La rencontre, d’après les témoignages, ressemblait à un « interrogatoire ». Une véritable mise sous pression aurait été effectuée et des menaces auraient été proférées par les élus, ex : « on vous mettra deux jours en garde à vue » ; « demain j’appelle le procureur » ; « j’ai tout un dossier sur vous » ; ou en ouvrant la porte d’un placard « on peut vous mettre dedans » et de plus, ils voulaient lui faire dire que ce dont elle se plaignait avait été inventé par les « agités du collectif », traités d’extrême gauche ou de staliniens, et qu’elle était manipulée par nous dans le but de nuire à la mairie. En fait, tout a tourné autour de notre association. De plus, l’élue qui est arrivée en premier serait devenue également la cible de cette violence verbale.

 

La victime et les deux élues témoins ont été très choquées par la tournure qu’a prise cette rencontre. L’affaire est, bien évidemment, connue maintenant par tous les élus de la commune. Mais comme à l’accoutumée, dans l’espoir que ces faits ne passent pas les portes de la mairie, ils se taisent. Pourtant certains d’entre d’eux s’étaient engagés à en parler en bureau et à ne pas laissé passer ce fait très grave. Au lieu de ça, la petite vie municipale continue comme si de rien n’était.

 

C’est donc suite à ça que nous avons adressé une première lettre ouverte aux élus de la commune afin de leur demander de se positionner sur certains faits, notamment sur celui-là. Aucun d'eux n'a répondu.

Leur non réponse nous a amené à cette conclusion dans notre deuxième lettre ouverte : « Votre silence nous amène donc à croire que tout cela ne vous importe pas ou que vous cautionnez ce qui s’est passé, ce qui est plus grave. Vous persistez et signez, nous en prenons acte ».

 

 Liens :                                                                                                                               

 Lettre ouverte : mesdames et messieurs les élus de Loupian 

Deuxième lettre ouverte : mesdames et messieurs les élus de Loupian

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jbrun 14/11/2010 15:09


Pourquoi ne pas faire passer ces faits dans notre cher quotidien local "Midi Libre".... La muni^cipalité serait obligée de réagir


francis perez 12/11/2010 14:26


Aprés cette lecture il est de fait de constater que sous un aspect débonnaire et paternaliste se cache derrière cette facade municipale lisse voir même rébarbative une dérive style "inquisition" et
le mot est juste. Le tout baigné dans cette "omerta" - politique du silence - qui sied si bien à Loupian capitale de la lâcheté participative et ceci depuis ne nombreuses années. Cette dérive est
née depuis les 1er mandats de cette municipalité et encore plus aujourd'hui causée, essentiellement, et j'insiste et et me répéte, par le manque d'opposition légale qui ne s'est jamais exprimée car
non- représentative. Ce chèque en blanc porté par les urnes est le fil conducteur de ces dérives, en d'autres termes, "ils ne se sentent plus".


  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact