Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 11:23

PETITION "Non au blé OGM Australien" à signer !

 

La Nouvelle-Calédonie importe 99.8% de son blé d'Australie pour la fabrication du pain, des pâtisseries et des pâtes...

Comme il n'y a pas DE LIEN DIRECT,il faut signez avant le 15 septembre 2014, en ligne en recherchant le lien du site de stop OGM pacifique  sur votre moteur de recherche .

Il faut signer cette pétition avant le 15 Septembre car le parlement Australien risque de validera en 2015 la culture de Blé OGM.Or la nouvelle Calédonie importe 99,8 pour cent de son blé.

 

 

 

EXPLICATIONS :

L'Australie teste actuellement en plein champs une dizaine de variétés de blé et d'orge OGM dans 5 Etats (ACT, Victoria, Western Australia, South Australia, et New South Whales), et ce depuis 2005.

En juillet 2012, deux activistes de Greenpeace ont détruit des essais de blé OGM, mettant en avant les arguments suivants : contamination impossible à maîtriser, et déjà constatée

gaspillage de l'argent public : détournement de la recherche publique à des fins commerciales impliquant les plus grandes multinationales des biotechnologies,

préoccupations sanitaires,

échec commercial programmé mettant en danger les agriculteurs

  brevetage du vivant, etc.Greenpeace a alors été condamné à verser 280 000 $ au CSIRO.Le blé est la première production agricole australienne et 2/3 du blé est destiné à l'export. C'est le 6ème producteur de blé (après la Chine, l'Inde, les USA, la France, la Russie) et le 3ème exportateur (après les USA, le Canada) au niveau mondial.La culture commerciale du blé OGM est prévue pour 2015, ce qui fera de l'Australie le 1er pays au monde à commercialiser au blé transgénique. La Nouvelle-Calédonie importe 99.8% de son blé d'Australie, et les Etats Insulaires du Pacifique sont tous fortement dépendants de cet approvisionnement. Le texte de réglementation sur l'étiquetage (incluant la mention des OGM pour les denrées alimentaires qui en contiennent), voté par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en février 2014, prévoit une application seulement à partir de 2017. Il est urgent que ce texte soit amendé et voté par le Congrès. En signant cette pétition :    Je demande aux élus de la Nouvelle-Calédonie de prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir que le blé transgénique ne sera pas consommé sur le territoire, à savoir un étiquetage obligatoire de toutes les denrées alimentaires contenant des OGM en 2015, et une interdiction de commercialisation du blé transgénique,

    Je demande au Gouvernement Australien, au CSIRO et à l'OGTR de stopper les essais de blé OGM et de d'adopter l'application stricte du gel des autorisations de nouveaux OGM en Australie,

  Je soutiens les ONG australiennes anti-OGM et les agriculteurs dans leurs démarches contre la mainmise des biotechnologies sur les semences et l'alimentation.

Cette pétition sera remise au Congrès de la Nouvelle-Calédonie, aux élus, au Ministère français de l'Outre-mer, au 1er ministre australien, à la Consule d'Australie en Nouvelle-Calédoni,signez la en ligne  ,Télécharger,Téléchargez la pétition

Vous pouvez imprimer la pétition et nous la retourner à l'adresse suivante :,STOP OGM Pacifique - BP 18624 - 98857 Noumea Cedex - Nouvelle-Calédonie,ou scannée à stopogmpacifique@hotmail.fr,

PETITION - Non au blé OGM australien.pdf,Document Adobe Acrobat [88.4 KB]P

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact