Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:44

Suite à notre lettre ouverte adressée au candidat Alain Vidal, il a répondu à notre mail (voir ci-dessous).

Mais il n'y a pas eu de clarification publique sur le fait qu'il n'est pas un candidat socialiste et sur l'étiquette de sa liste,  ni par voie de presse, ni lors de la réunion publique du 21 mars.

 

Ceci n'est pas acceptable, c'est un manque de respect envers les électeur.

 

 

 

Loupian, le 20 Mars 2014

Madame, Monsieur,

J’ai bien reçu votre lettre ouverte en date du 18 mars 2014, qui a
retenu toute mon attention.

En effet, je me présente aux suffrages des élections municipales 2014
conduisant la liste « AGIR ENSEMBLE A LOUPIAN », en tant que «
sympathisant socialiste » : toutefois, je ne suis pas investi par le
parti socialiste, seuls les adhérents le sont.

Notre liste est composée de plusieurs sensibilités : des personnes
encartées PS, investies, une personne encartée PC, investie, des
sympathisants des deux partis, mais également des personnes issues de la
société civile, des sympathisants MRG, MODEM, des centristes dont nous
partageons les valeurs républicaines et démocratiques.

Afin de respecter chaque colistier nous n’avons donc pas affiché de
logos, ni accepté de financement des partis précités ; notre liste ne
peut donc est dénommée, Liste d’Union de la Gauche, elle est donc
référencée :

« LISTE DIVERS GAUCHE ».

Néanmoins, le parti socialiste par l’intermédiaire de notre Député
Frédéric ROIG, me soutient.

Espérant, avoir répondu de manière claire et satisfaisante à votre
questionnement, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance
de ma considération distinguée.

Alain VIDAL.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact