Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 10:04

Mise à l’honneur par Nicolas Sarkozy, la méritocratie comme système de gouvernance, fait des émules à Loupian. M. le maire et le conseil municipal dans cette droite ligne proposent lors des voeux à la population l’aide au mérite avec cette phrase : «……Il faut aider à atténuer les difficultés de ceux qui le méritent.». Il y a donc selon eux des gens en difficulté qui ne méritent pas d’être aidés……

Je suis navrée et en colère que nos élus puissent porter une telle parole qui participe avec les déclarations du chef de l’état à créer des divisions entre citoyens et à les mettre en concurrence permanente : ceux qui se lèvent tôt et ceux qui se lèvent tard ; la prime au mérite ; ceux qui font grève et ceux qui subissent ; ceux qui ont des papiers et ceux qui n’en n’ont pas…..Mais dans le modèle de société envisagée par Nicolas Sarkozy, les citoyens ne sont pas aidés en fonction de leurs efforts objectifs pour se libérer de leur condition initiale mais ce sont ceux qui ont le moins d'embûches à franchir pour y parvenir qui sont privilégiés. Ne faudrait-il pas mieux offrir à chacun les moyens de sa propre réussite au lieu de distribuer des bons ou mauvais points. 


Le mérite étant un critère on ne peut plus subjectif, la solidarité, l’entraide soumis à cette condition me semble trés choquant. Existent-ils vraiment des personnes qui veulent avoir des difficultés financières ou d'insertion et qui veulent rester dans cette situation ? Qui seraient les plus méritants, ceux qui se lèvent le plus tôt....? Le contexte, l'histoire de la personne seraient-ils pris en compte ? : l'origine sociale, le niveau d'éducation, la composition de la famille, le lieu d'habitation (en ville ou à la campagne), la région, les problèmes de santé, sa propre histoire familiale.....On voit bien avec cette liste la complexité de chaque situation de chacun d'entre nous et c'est pourquoi cette déclaration est une vue simpliste des parcours de chacun. De plus, elle ne prend pas en compte les événements extraordinaires, les imprévus de la vie. Comment fait-on quand des événements comme la crise mondiale mettent des milliers de personnes au bord du chemin ? En sont-ils responsables ? Vouloir proner la méritocratie devient alors dans certaines circonstances une marque de cynisme et une perte d'humanité de la part de ses défenseurs.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

francis perez 17/04/2011 15:41


Soyons précis sur le (maître) mot TOLERANCE utilisé par Mr le MAIRE, reprenons le Larousse :

"TOLERANCE : nom féminin du latin tolerare : supporter. Disposition à admettre chez les autres des manières de penser, d'agir, des sentiments différents des nôtres."

NO COMMENT


  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact