Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 18:28

Le dimanche 2 mars 2014

 

Communiqué de presse du Comité contre l'utilisation politique de la psychiatrie.

 

 

Notre comité décide de porter à la connaissance du public l'intégralité du certificat médical qui est à l'origine de l'internement de Jean-Pascal Michel, le militant écologiste de Loupian. Nous souhaitons que le public soit informé que les dérives de cet ordre sont possibles et que la vigilance s'impose. Car sans ce certificat médical le militant n'aurait pas pu être interné.

 

Certificat médical du 26 mars 2012 fait par le Dr R. P., médecin libéral.

 

« Trouble du comportement, le patient s'étant cadenassé au sein de la mairie de Loupian dans 1 puits

à une grille de protection avec risque de chute associé représentant un danger pour lui-même. Il revendique une décision municipale à caractère écologiste et demande une annulation sous peine de poursuite d'actions risquant de le mettre en danger. Le propos ce soir est cohérent ne laissant aucune place à la contradiction et à la raison. Cela s'inscrit dans le cadre de multiples revendications à l'encontre de la Mairie et de son personnel assorties de propos désobligeants et insultants pour ces derniers »


Petite analyse de texte :

  • La première phrase laisse penser que le fait qu'il se soit cadenassé est lié à un trouble du comportement : nous avons ici une définition du trouble du comportement fort surprenante qui n'a rien de médical mais qui est complètement subjective et il ne précise rien sur ce soi disant trouble en signe clinique.

    Il mentionne aussi qu'il y a « un risque de chute » tout en parlant « d'une grille de protection » : ceci ne tient pas debout car une grille de protection est là pour éviter tout risque de chute et d'ailleurs il n'y en pas eu.

  • Dans le deuxième phrase «….sous peine de poursuite d'actions risquant de le mettre en danger » : l'aspect évasif est à relever ici, aucune précision sur les soi-disant actions et de fait sur un éventuel danger.

  • La troisième phrase laisse complètement perplexe puisqu'il signale que Jean-Pascal tient un propos « cohérent ne laissant aucune place à la contradiction... » : conclusion il est cohérent et rejette la contradiction. Oui, et alors !!! Rester sur ses positions n'est un motif d'internement et le militant d'après le médecin n'est pas en « crise » avec des propos incompréhensibles.

  • Pour la quatrième phrase, le médecin semble rapporter des dires, des « on dit » puisqu'il mentionne : « Cela s'inscrit dans le cadre de multiples revendications à l'encontre de la Mairie... ». Le médecin n'a sans doute pas été le témoin de ces « multiples revendications » dont il parle. Et du coup on se demande ce que ces affirmations plutôt orientées viennent faire dans ce certificat médical qui semble manquer de neutralité.

 

En conclusion, nous pouvons dire qu'il est évasif, subjectif et contient des propos contradictoires. Ces aspects avaient été relevés lors de l'audience au tribunal administratif par le défenseur public et par l'avocat du plaignant.

 

Nous dénonçons aussi  le fait que les quatre élus présents ce soir-là ont eu connaissance du contenu du document et qu'ils l'ont approuvé en dépit des incohérences, sans quoi l'arrêté municipal n'aurait pas été rédigé.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact