Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 13:37

Dans le bulletin municipal de l'été 2010, on peut voir un article sur la mise en place et la démarche de l'Agenda 21. Il est signé : La commission "environnement".

 

Quelle surprise !!! alors que deux personnes de notre collectif ont été intégrées à la dite commission en décembre 2008, nous ne sommes au courant de rien et n'avons pas été conviés à une seule réunion depuis décembre 2009. D'ailleurs y en a t-il eu ? Et bien évidemment, nous n'avons absolument pas été invités à participer à l'Agenda 21 alors qu'apparemment la commission s'en occupe puisqu'elle a signé ce papier....

 

Pourtant, dans l'article cité plus haut il est écrit ceci : "La deuxième étape importante de l'Agenda 21 repose sur la démocratie participative et l'implication des habitants."

 

 

Cette hypocrisie va durer encore combien de temps !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jbrun 18/10/2010 16:10


La commission environnement etant extra municipale, n'importe quel membre de celle ci peut demander à ce qu'elle se réunisse par lettre recommandée.


francis perez 14/07/2010 14:29


A plusieurs reprises vous vous demandez à quoi peux bien servir la commission "environnement" ? la réponse est simple : à rien si ce n'est à satisfaire une partie du corps électoral en mal
d'écologie. Le fait qu'elle ne soit pas mis à contribution dans l'agenda 21 en est une illustration malheureusement évidente et nous nous devons de contester encore une fois les dérives de la
"démocratie" à la loupianaise ainsi que l'autosatisfaction paternaliste d'un bulletin municipal insipide.


  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact