Bonjour  les gens ! Les brigandes salvetoises vous connaissez ?
Lorsque l’équipe des «  Raflés de Saint-Pons » m’a demandé de participer à cette 7ème fête du poulet, c’est avec plaisir que j’ai répondu par l’affirmative.  Lorsque Olivier (AZAM)  le réalisateur du film « la Cigale, le Corbeau et les Poulets », m’a proposé  de faire une intervention sur l’installation de l’extrême droite  en milieu rural et notamment de la secte (clan ?) ultra nationaliste des  brigandes  salvetoises, j’ai émis quelques réserves quand à ma capacité à pouvoir m’exprimer devant un public aussi nombreux . Rédacteur de la lettre Panache, je préfère l’écrit à l’oral.
J’ai voulu relever ce défi, mais difficile en 10 minutes d’expliquer tous les dangers  que représentent ces identitaires et le mal vivre qu’ils ont apportés  dans notre village.

J’essayerai donc d’aller à l’essentiel !

Que sont les brigandes salvetoises ?

Arrivée en Aout 2015, cette communauté sectaire  s’est installée  au Gazel, une  ancienne colonie qu’elle a achetée   et ou réside leur gourou Joël Labruyère tandis que les membres de cette communauté  sont répartis en une dizaine de locations  sur la Salvetat  et ses hameaux.