Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 11:44
Omar Raddad, Alfred Dreyfus, José Bové: Comme Jacqueline Sauvage, ils ont été graciés
 

Jacque­line Sauvage est enfin libre, graciée par François Hollande. Comme elle, ils sont plusieurs à avoir retrouvé la liberté avant l'heure suite au consen­te­ment d'un président de la Répu­blique.

Initia­le­ment condam­née en décembre 2014 à dix années de prison pour avoir abattu son mari violent, Jacque­line Sauvage est aujourd'hui une femme libre. La mère de famille a béné­fi­cié d'une grâce totale du président de la Répu­blique François Hollande. « J'ai décidé d'accor­der à Jacque­line Sauvage une remise gracieuse du reliquat de sa peine. Cette grâce met fin immé­dia­te­ment à sa déten­tion », a indiqué le chef de l'Etat sur Twit­ter. Avant lui, plusieurs de ses prédé­ces­seurs ont eux aussi eu recours à ce pouvoir prési­den­tiel.

Ce fut par exemple le cas dans l'une des plus célèbres affaires judi­ciaires de l'histoire de France: l'affaire Drey­fus. Dans les années 1890, le capi­taine de l'armée française Alfred Drey­fus est accusé d'avoir livré des docu­ments secrets à l'Empire alle­mand. Innocent des faits qui lui sont repro­chés, il se retrouve malgré tout condamné pour « intel­li­gence avec une puis­sance étran­gère » à la dépor­ta­tion au bagne de Guyane pour le restant de ses jours, ainsi qu'à la desti­tu­tion de son grade et à la dégra­da­tion mili­taire. Soutenu par Emile Zola, le capi­taine Alfred Drey­fus doit attendre cinq ans avant de se voir partiel­le­ment gracié par le président Emile Loubet, le 19 septembre 1899. Toujours coupable aux yeux de la loi, il sera fina­le­ment réha­bi­lité en 1906.

Certaines des affaires liées aux grâces prési­den­tielles sont allées jusqu'à inspi­rer les cinéastes français. C'est le cas de l'affaire Omar Raddad. En février 1994, le jardi­nier maro­cain Omar Raddad est condamné à dix-huit ans de prison pour homi­cide volon­taire. La justice consi­dère qu'il est l'auteur du meurtre de son employeur, Ghis­laine Marshall, retrou­vée assas­si­née trois ans plus tôt dans sa villa de Mougins (Alpes-Mari­times). À côté du corps de la riche proprié­taire, les enquê­teurs ont retrouvé une phrase tracée sur un mur avec le sang de la victime: « Omar m'a tuer ». Omar Raddad passera alors sept années derrière les barreaux avant que le président Jacques Chirac n'accepte de lui accor­der une grâce partielle. Omar Raddad est aujourd'hui un homme libre.

Dans une affaire moins grave mais tout aussi média­ti­sée, le mili­tant de la Confé­dé­ra­tion paysanne José Bové est condamné au début des années 2000 pour avoir saccagé un restau­rant McDo­nald's de la ville de Millau. En prison durant un mois et dix jours, le mili­tant écolo­giste béné­fi­cie fina­le­ment d'une double grâce prési­den­tielle. La première au même titre que 3000 autres déte­nus dans le cadre de la grâce collec­tive tradi­tion­nel­le­ment accor­dée par le chef de l'Etat à l'occa­sion du 14 juillet. La seconde à titre indi­vi­duel, de la main du président Jacques Chirac qui réduit la peine de deux mois supplé­men­taires. Sans l'inter­ven­tion du chef de l'Etat, porte-parole de la Confé­dé­ra­tion paysanne aurait encore passé de longs mois derrière les barreaux.

Après plusieurs années de prisons et de luttes contre l’enfermement Christines R, dont vous avez put régulièrement lire des nouvelles sur rebellyon, est enfin libre depuis le 22 décembre.

Le 16 décembre c’était la réponse de la dernière demande de libération conditionnelle faite à Nantes. Surprise ! Le JAP est d’accord. Encore plus grosse surprise, le proc’ ne s’y oppose pas dans les 24 h. Bref, le mardi 20 à 9h30, j’ai la confirmation que je sors le jeudi 22 !
Alors, voilà aujourd’hui c’est fini. Ouf !
Merci à ceux qui m’ont aidée à rester debout, qui ne m’ont pas lâchée, qui m’ont écrit, qui sont venus me voir aux parlus, qui ont aidé à diffuser les infos….
Bon vent à tous et VIVE LA LIBERTÉ !
Christine

Pour en savoir plus sur l’histoire de Christine Ribailly voiçi le site
Pisser dans l’herbe qui rappel un historique de cette affaire :

https://enfinpisserdanslherbe.noblogs.org/

Nous sommes des proches de Christine, ou des personnes solidaires de sa lutte au quotidien contre la taule… parce que nous aussi nous détestons la prison, et le monde qui en a besoin.

Nous avons décidé de rassembler les lettres qu’elle écrit pour faire connaître au dehors la réalité de la prison, et les nouvelles à son sujet, par le biais de ce blog. (Une grande partie du contenu de ce blog a été repris sur des sites d’informations militants qui relayent depuis longtemps les nouvelles au sujet de Christine).

C’est possible de nous contacter par mail à l’adresse suivante : christinecontact riseup.net

 

La suite à lire sur : https://enfinpisserdanslherbe.noblogs.org

 

-Réflexion publié par Parolesdejuges le

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact