Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 08:04

Démission de Claudy Lebreton du Conseil supérieur de la Cour des Comptes

Claudy Lebreton après avoir été en charge d’une mission ministérielle, « L’aménagement du territoire en France : refonder les relations entre l’Etat et les collectivités territoriales », vient d’être nommé membre du Conseil supérieur… de la Cour des comptes par décret du président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone.

Cela en remplacement de M. Patrick-Gilbert Francoz arrivé au terme de son mandat. Il apparaît que le propos d’un membre de ce Conseil, énoncé lors de l’entrée de ce dernier, également imposée, vaut aujourd’hui, pour Claudy Lebreton: «Cette personnalité ne correspond pas à ce que l’on est en droit d’attendre dans ce type d’instance ».(2)

Son entrée est, en effet, une insulte faite «aux valeurs de la République», aux finances publiques, aux Citoyens-contribuables, aux personnels territoriaux non seulement des Côtes d’Armor, mais également de toute la France.

Pour information il est bon de rappeler que la nouvelle majorité du Conseil départemental des Côtes d’Armor s’appuie, pour remettre en cause le temps de travail des fonctionnaires territoriaux, qui contestent, sur la «non légalité» d’un accord de 2000, signé par… Claudy Lebreton et dénoncé… par la Cour des Comptes.

Or ce dernier est, avec tous ses collègues du Conseil général, responsable de la gestion calamiteuse du Conseil général des Côtes d’Armor, qui détient le record national d’augmentation de ses frais de charges de personnels, entre 2010 et 2014… avec plus de 10%!

En cause, ce qui s’est passé dans toute la France, la création depuis 2008, des Maisons du département. pour s’opposer à une éventuelle suppression des départements.

Le prétexte étant d’avoir plus de proximité avec les habitants. Ce qui est en soi une bonne chose.

Sauf que les conseils généraux existent depuis les années…1800, que Claudy Lebreton était élu conseiller général depuis 1992, en est devenu le président en 1997 et qu’il a pris la présidence de l’Assemblée des départements de France en 2004!

En fait la création scandaleuse des «Maisons du département», sur tout le Territoire, a eu pour objectif de créer un véritable «contrepoids social», qui a mis en situation d’otages les fonctionnaires territoriaux.(1)

Cela avec pour conséquences l’augmentation des impôts, pesant sur les contribuables et les entreprises de presque tous les départements français.

Au moment où la situation, des finances publiques, des déficits budgétaires, de l’emploi, du revenu des salariés, est de plus en plus alarmante, la Cour des Comptes n’a pas été émue. Pas plus que l’ont été les Cours régionales également alertées.

Sauf à accepter un peu plus de suspicion portée sur cette institution, il appartient aux citoyens-contribuables de toute la France de demander la démission de Claudy Lebreton.

(1) http://www.tvcitoyenne.com/blanc-c-est-exprime/article-finances-publiques-assemblee-des-departements-francais-domi.html?id=15696

(2) http://www.atlantico.fr/decryptage/cour-comptes-cette-vieille-dame-transparence-parfois-bien-opaque-bruno-botella-1990379.html#ib5UbPIz5ToTz3oL.99

OUI A LA DEMISSION DE CLAUDY LEBRETON !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact