Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 09:37
Nous dénonçons l'arrestation (incroyable) à Lyon d'une cinquantaine de militants soutenant la Palestine!

Nous dénonçons l’arrestation d’une cinquantaine de militant-e-s et des enfants ce jour alors qu’ils organisaient un pique-nique (rassemblement autorisé par la Préfecture) sur les quais du Rhône. Ils allaient ensuite se diriger vers la place des Terreaux où un concert (autorisé lui aussi) était prévu.

En grand nombre les policiers ont embarqué toutes ces personnes dans un car et les ont emmenées à l’hôtel de police rue Marius Berliet ! Menacées de garde à vue, ils étaient poursuivis pour discrimination économique. C’est le port d’un tee-shirt "Boycott Israël" ("Boycott Apartheid Israël") qui justifiait cette accusation !

Tandis que ce scandale prenait de l’ampleur sur les réseaux sociaux, un contrordre est venu : toute charge était abandonnée, et tout le monde s’est retrouvé dehors ! Sauf un militant qui est encore retenu cette nuit, sans doute pour rébellion (?).

-> Nous exigeons la libération et l’abandon de toutes charges contre le militant encore retenu !

-> Assurément, la police devrait avoir d’autres priorités nous semble-t-il ? Par quelle aberration de tels ordres ont-ils été donnés, pour mobiliser tant de policiers pour arrêter des militants connus et qui avaient obtenu l’aval de la Préfecture !

-> Nous dénonçons la criminalisation des militants qui se battent pacifiquement pour les droits du peuple palestinien, et notamment par la campagne internationale Boycott, Désinvestissements Sanctions (BDS)

Le Conseil d’Administration du Collectif 69 Palestine Lyon le 22 juillet 23h30

-CP de l'UJFP:

Après l’arrestation hier à Lyon de militants anti-colonialistes , solidaires avec le peuple palestinien.

La section lyonnaise de l’Union Juive Française pour la Paix - UJFP - tient à exprimer son indignation après l’arrestation d’une cinquantaine de militants pacifistes, solidaires du combat des Palestiniens au prétexte qu’ils portaient des tee-short ou était inscrit : Free Palestine, Israel Apartheid et BDS Boycott Israël.

Affirmations politiques exactes, désignant la nature du régime israélien, la nature des crimes commis, le sens de notre combat. Malgré les efforts du gouvernement israélien pour masquer ses crimes, ceux du gouvernement français complice et ceux du CRIF - agent israélien en France - il n’est plus possible d’ignorer la nature et l’ampleur des crimes israéliens commis à l’encontre du peuple palestinien tout entier : Crime d’apartheid, crimes d’occupation, crime de blocus illégal de la Bande de Gaza. Crimes commis en toute impunité, avec la complicité active des gouvernements occidentaux, celle de la France particulièrement. L’UJFP Lyon tient à assurer nos camarades anti-colonialistes, arrêtés puis relâchés , de notre entière solidarité. À affirmer que leur combat est également le nôtre.

Que celui ci s’inscrit dans la longue tradition anticolonialiste du peuple français ; combat aujourd’hui essentiel pour tous ceux épris de justice et de Paix , ici et là bas.

La Campagne BDS est en plein essor, est prise en main par des pans de plus en plus nombreux de la société civile française. A ce titre et justement, elle fait de plus en plus peur à Israël et ses complices. Unis, nous sommes les plus forts, aucune pression israélienne, du gouvernement français ou du CRIF, ne peut inverser le cours et le développement de la Campagne BDS. Nous gagnerons !

L’UJFP / Lyon Le 23 juillet 2016.

Note à propos de l'intimidation politico-judiciaire à l'encontre de BDS-34:lire :

COMMUNIQUÉ ET APPEL A CONFÉRENCE DE PRESSE

MARDI 2 AOÛT 2016 14H30 – RASSEMBLEMENT, PARVIS DU COMMISSARIAT CENTRAL - MONTPELLIER

Relayant en France l’offensive contre la campagne BDS internationale déclenchée par l’État israélien, le gouvernement PS, la droite et les officines pro-israéliennes (CRIF, LICRA etc.) s’acharnent contre la Campagne BDS en France.

A Montpellier, la LICRA-CRIF exigent de la Mairie et de la Préfecture l’interdiction de toute expression publique du comité BDS France, notamment sur la place de la Comédie (suite à une plainte injustifiée et à contre-sens de la LDH contre deux porte-parole du Comité BDS France 34).

Si bien que la Mairie a refusé coup sur coup, trois demandes d’autorisation de tenue de stand CCIPPP34 place de la Comédie en juin et juillet. Demandes pourtant dûment déposées dans les délais et les formes requises.

La Préfecture convoque pour audition le 2 août 2016 à 15h au commissariat central (Avenue du Comté de Melgueil) José-Luis Moraguès, porte-parole du Comité BDS France 34, pour …. port de tee-shirt à l’occasion d’un rassemblement statique également dûment déclaré en Préfecture et autorisé du 25 juin 2016 place de la Comédie.

Le porte-parole du Comité s’y rendra accompagné de son avocat.

Le comité BDS France 34 réaffirme sa totale solidarité avec les revendications de l’Appel BDS Palestinien :

  • Fin de la colonisation, du blocus de Gaza, destruction du Mur,
  • Egalité absolue pour les palestiniens de 48 (vivant en Israël),
  • Retour des réfugiés palestiniens dans leurs maisons et leurs terres conformément à la résolution 194 de l’ONU.
  • dénonce le harcèlement, les mesures d’intimidation et les interdictions d’expression qui frappent le Comité BDS France 34 et,
  • appelle à un rassemblement pour accompagner son porte-parole le 2 août dès 14h30 devant le commissariat (Avenue du Comté de Melgueil).

Une conférence de presse aura lieu à 14h30 sur le parvis du commissariat central.

Comité BDS France 34

Montpellier le 25 juillet 2016

ILS NE FERONT PAS TAIRE LE BDS !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact