Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 16:52

Mutagénèse : l'Assemblée interdit la culture de plantes rendues tolérantes aux pesticides

Agriculture | 15 juin 2016 | Florence Roussel

A l'occasion des débats en commission sur le projet de loi biodiversité, l'Assemblée nationale a interdit la mise en culture de semences de colza et de tournesol tolérantes aux herbicides issues de mutagenèse (VRTH) à compter du 1er janvier 2017 et jusqu'au 31 décembre 2018. Cette insertion totalement nouvelle a été proposée par la rapporteure du texte Geneviève Gaillard : "Les cultures rendues tolérantes aux herbicides issues de la mutagénèse ne rentrent pas dans la catégorie des OGM, elles ne sont soumises à aucun contrôle alors que ce sont des produits dangereux", a-t-elle argumenté.

Ce moratoire a pour vocation à prendre des précautions en attendant les conclusions des travaux de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) sur ce sujet. L'agence a été saisie par la ministre de l'Environnement le 4 mars 2015. A ce jour, le rapport n'a toujours pas été remis et aucune date de remise n'est prévue. "J'espère qu'au 31 décembre 2018, le rapport aura enfin été publié et permettra de prendre les décisions d'interdiction ou de non-interdiction définitives nécessaires", a déclaré Geneviève Gaillard.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/mutagenese-deputes-interdit-culture-plantes-tolerantes-herbicides-26998.php4

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact