Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 04:32

QAG glyphosate

12 mai 2016

Aline Archimbaud – 2minutes30

Ma question d’adresse à Monsieur Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

Monsieur le Ministre,

Les 18 et 19 mai prochains, un comité d’experts représentant les Etats membres de l’Union Européenne, et donc parmi eux la France, se réunira, afin de décider d’une éventuelle prolongation, pour 9 ans, et sans restriction, de l’autorisation de commercialisation du glyphosate, un herbicide, inventé par Monsanto, et substance active du Roundup.

Impossible de savoir qui sont ces experts, ni d’avoir un compte rendu de leurs discussions. Elles porteront pourtant sur un produit chimique qui suscite beaucoup d’inquiétudes. De très nombreuses études indépendantes montrent que le glyphosate a des effets néfastes sur la santé humaine. Il a été classé comme cancérigène probable pour l’homme par l’OMS en 2015! L’Anses a également indiqué que le glyphosate, pouvait présenter des risques pour ceux qui l’utilisaient et qu’il serait par ailleurs le principal responsable du déclassement de la qualité des eaux.

Or, ce produit est pour l’instant en vente libre, il est même l’herbicide le plus vendu en France et dans le monde. On en trouve partout : en France, un champ de blé sur trois est traité au glyphosate.

Certes, les études de l’EFSA, l’agence européenne, n’aboutissent pas aux mêmes résultats que les études de l’OMS ou de l’ANSES, et nous disent qu’il n’y aurait pas de danger. Mais ces études sont mises en doute. On oublie notamment de nous préciser que les membres des équipes qui ont évalué les études pour l’EFSA ont, pour un tiers d’entre eux, un lien avec les industriels des pesticides (BASF et Bayer) ! C’est l’opacité totale sur un sujet qui nous concerne tous et qui, au vu de la grande quantité d’études alarmantes, demande à ce que le principe de précaution soit appliqué sans attendre.

Alors Monsieur le Ministre, deux questions :

  • Premièrement, pouvez-vous nous dire clairement si oui ou non le gouvernement français, va s’opposer à la prolongation de l’autorisation du glyphosate les 18 et 19 mai ?

  • Deuxième question : Si malheureusement dans cette réunion, une majorité de pays votait la prolongation de l’autorisation du glyphosate, la France s’engage t’elle à interdire les produits en contenant, comme le permet le règlement 1007/2009 du Parlement européen et du Conseil du 21 octobre 2009, article 1, point 4 : je cite « les Etats membres ne sont pas empêchés d’appliquer le principe de précaution lorsqu’il existe une incertitude scientifique quant aux risques concernant la santé ou l’environnement que représentent les produits phytopharmaceutiques devant être autorisés sur leur territoire » ? Ninon Guinel,Attachée Parlementaire d'Aline Archimbaud, Sénatrice de Seine-Saint-Denis Tel : 06 08 46 11 08,15 rue de Vaugirard 75006 Paris 01 42 34 30 63

  • DIJON : Des associations en marche contre Monsanto

    Note "Avis de protestation contre les fabricants de mort "de l'administration du blog :Marche contre Monsantohttp://infos-dijon.com/?p=386608

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact