Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 06:34

UraMin : Pourquoi Anne Lauvergeon, ex-patronne d'Areva, est mise en examen

Sur le même sujet

L'ex-patronne d'Areva Anne Lauvergeon a été mise en examen pour présentation et publication de comptes inexacts et diffusion de fausses informations.

L'ObsPublié le 13 mai 2016 à 22h25

Après un interrogatoire qui a duré près de 12 heures ce vendredi, l'ex-patronne d'Areva Anne Lauvergeon a été mise en examen pour présentation et publication de comptes inexacts et diffusion de fausses informations dans l'enquête sur les zones d'ombres qui entourent le rachat d'UraMin en 2007.

Pour le délit d'abus de pouvoir, "Atomic Anne" a aussi été placée sous le statut de témoin assisté, moins défavorable.

Pour diversifier l'approvisionnement en uranium d'Areva, Anne Lauvergeon avait décidé en 2006 de racheter le groupe minier UraMin. Le rachat se révélera être un gouffre financier, notamment en raison du fait que les gisements convoités par la société canadienne (en Namibie, Centrafrique et Afrique du Sud) se sont par la suite avérés inexploitables.

Anne Lauvergeon, la chute d’une icône

Deux informations judiciaires sont ouvertes dans cette affaire depuis 2014 :

  • L'une porte sur le rachat désastreux d'Uramin pour 1,8 milliards d'euros ;
  • L'autre sur la présentation des comptes du groupe Areva en 2010 et 2011, les années précédentes étant couvertes par la prescription.

Dans la première enquête, son mari, Olivier Fric, soupçonné d'avoir spéculé sur le titre d'Uramin au moment du rachat en profitant d'informations privilégiées, et d'en avoir tiré près de 300.000 euros de bénéfice, a été mis en examen pour délit d'initiés le 23 mars.

C'est dans la seconde enquête qu'Anne Lauvergeon a été longuement entendue ce vendredi par les juges d’instruction Renaud Van Ruymbeke, Claire Thépaut et Charlotte Bilger.

Concrètement, les juges d'instruction cherchent à savoir si l'ancienne patronne a fait pression pour minimiser les provisions pour dépréciations d'actifs dans les comptes du groupe, dans le but de retarder la découverte de l'effondrement de la valeur d'UraMin. En clair, de cacher le fiasco UraMin pour se maintenir à la tête d'Areva, dont elle a été finalement écartée en juin 2011. Fin 2011, c'est son successeur à la tête du groupe qui avait fini par annoncer de lourdes pertes et une provision de 1,5 milliard d'euros sur la valeur d'UraMin.

Dans sa dénonciation à la justice, début 2014, la Cour des comptes estimait que des éléments avaient été dissimulés au conseil de surveillance et aux tutelles représentant l'Etat, le principal actionnaire d'Areva.

Des "manœuvres contraires à l'intérêt d'Areva et ayant engendré des pertes considérables pour le groupe" qui "auraient eu pour objet de permettre à Anne Lauvergeon de tenter de se maintenir à la tête du groupe", relevaient les magistrats financiers dans le rapport, dont l'AFP a eu connaissance.

Scandale UraMin : le mail qui dit tout

Entre les pertes liées à UraMin, la catastrophe de Fukushima et d'autres difficultés liées notamment à la construction d'un EPR en Finlande, Areva s'est retrouvé dans le rouge en 2015 pour la cinquième année consécutive. Le groupe va bénéficier d'un renflouement massif de 5 milliards d'euros de l'Etat français, mais il va supprimer 6.000 postes dans le monde, dont 3.000 à 4.000 en France.

A.R. (avec AFP)

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Atome
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact