Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 08:28

Le fichage ADN sert à « pré-mâcher le travail de la dictature » Giorgio Agamben,philosophe.

Xavier Renou, des Désobéissants, jugé pour refus du ...

Le fichage ADN est une agrégation juridique qui assimile l'action militante à la délinquance sexuelle:

Procès pour refus de prélèvement d'ADN de deux faucheurs ...

Le fichage ADN est une discrimination sur l'information génétique

Une société condamnée pour avoir forcé à un test ADN des ...
Les maîtres de l'ADN | Enquêtes, reportages et autres ...

Le fichage ADN est une discrimination politique ,sinon , contrairement à ce que la loi permet pour ce qui est de

L'utilisation des empreintes génétiques dans la procédure ...

on se demande bien pourquoi le socialiste-ADN de notre ami Hubert Védrine ne lui a pas été demandé en tant que témoin ,juste avant qu'il ne retire sa plainte (...et n'en relance une autre), comme victime de l'action d'ensanglantement que Xavier Renou avait menée contre lui en novembre 2007 ?

Rappelons quand même que c'était son accusation de complicité dans le génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 ,par le Rwanda, et de nombreux chercheurs , le prétexte de l'ensanglantement de ce membre du Parti de Hollande,.

Là , dans la procédure qui fut lancée par un procureur contre Xavier,la réalité du blocage politique est plus grande que la faveur policière elle-même ,concédée à Védrine .

Celle qui consista a ne pas utiliser (Par un "barbouillage"buccal ou le don d'un poil de son cul,par exemple) le matériel génétique de Védrine pour l’enquête.

Car le problème est double et ,le hic véritable n'est pas uniquement le passe-droit policier que l'on dénonce ,c'est surtout qu'un grand principe ,celui de compétence universelle ,étant juridiquement bloqué,il bloque par là aussi une éventuelle inculpation de Védrine dans une autre affaire qui est le motif de l'ensanglantement .

Voilà qu'on juge Xavier Renou,mais qu'on ne se permet pas depuis belle lurette ,et pour des raisons pas si obscures que ça, une enquête Française sur le Rwanda parce qu'elle ne peut pas s'encrer ou s'ancrer correctement dans le Droit Français:

En France | Compétence universelle

Si cette permission dérogatoire continue ,ça serait du fait du président Hollande lui même.Le "normal"permettrait ainsi à de supposés bourreaux de chez nous de se draper d'une bonne réputation politique et républicaine ,de passer à la radio et à travers les mailles du filet du droit international.Or une condamnation inscrite au casier judiciaire de Védrine pour le rôle de la France au Rwanda sous Mitterrand condamnerait probablement à sa déchéance, le "socialisme politique( i.e. d'entre-gens gravement compromis )"d'aujourd'hui ,mais acterait avec un grand bénéfice pour tous ,une expiation civique dans l'histoire des Français avec l’Étranger.

Le projet chimérique d'une compétence universelle en France

Pour qu'en 2016, l'assemblée nationale et le Sénat aillent au moins pire à Versailles, dans ce qui s'annonce comme un inquiétant aménagement de la constitution et une gabegie réformatrice de la procédure pénale donnant dans le "tous pas pareil", pour soit-disant lutter contre les auteurs de crimes de masse sur le territoire national,encore faudrait-il ,avant que de vouloir légiférer sur la "nécessité " de l'état d'urgence et celle en doublon,de déchoir de leur nationalité des criminels Français précautionneusement sélectionnés sur le mode du "tous pas pareil", envisager en amont ,au préalable et le plus tôt possible,(car pour la Révision de la Constitution : l'Elysée veut une adoption avant fin mars),de constitutionnaliser une procédure d’empêchement sévère afin de solder l'inéquitable contentieux Védrine par une réponse pénale axée sur le Droit international.

La condition bien entendue serait que certains des agissements "diplomatiques "de ces potes et despotes de Hollande à l'étranger s'avéreraient encore relever d'une cour pénale internationale et qu'il n'y ait pas de prescription.Mais même si ce n'était plus le cas il faudrait ROMPRE AVEC LA CHAINE DES COMPLICES et des complicités,et adopter cette clause générale de compétence signifiante à l'international.

Ensuite le législateur Français pourrait mettre en œuvre tout un programme qui présupposerait que les juges Français puissent d'abord s'opposer aux éventuelles protections politiques de ses amis par le chef de l'état.Actuellement,il faut que les magistrats puissent tout oser se permettre en matière de "défense et de mise en œuvre des exigences profondes de l'humanité".Il faut pour cela la désobstruction et l'obligation de l'instruction de certaines affaires internationales en toute urgence,même s'il faut toucher à la sacro-sainte réputation des élites gouvernementales en inculpant , tout ces potes et despotes "mouillés" mais à l’abri du bon vouloir du chef de l'état.

Alors seulement,on aurait un sentiment d'un bien fondé représentatif avancé,et un sentiment que la justice serait plus compétente qu'avec l'actuel projet de modification constitutionnelle ,PAR trop concocté à la sauce indigeste d'une répression pour tous!

On croit savoir pourtant,(ou il apparaitrait sur la toile voir par exemple les résultats d’un sondage OpinionWay pour Le Figaro). ),que les Français ,dans un élan de fascisme consanguin,plébisciterait davantage La déchéance qu’autre chose.

Essayons plutôt qu'un rituel sécuritaire avec la déchéance et un risque répressif pour tous , pour voir,un autre acte universaliste et généreux:dotons nous d'une loi pour la nationalisation des étrangers pourrait nous relier davantage ,et nous rendrait logiquement plus philosophes et fraternels .

Soyons convaincus ,à contrario du débat à texture nationale-socialiste lancé aujourd'hui par un Hollande qui qui nous lasse déjà tant et tant parce qu'il n’a tenu aucune des promesses pré-électorales de 2012 ,qu'il existe bien d'autres ambitions politiques en France,que celle de faire passer pour des obstinés de l'exclusion, les" Français normaux"(Ceux qui n'ont pas pour amis des criminels ).

Incitons Hollande à se convaincre qu'il existe des gens accueillants ,désintoxiqués des bassesses de nos politiques ,disant stop à l'idée d'un ordre nouveau ,non au dopage de l' état d'urgence permanent ,non à la diffusion répétitive du brunissage idéologique FN/les républicains /socialiste, qui voudraient bien chez eux des "migrants ",afin qu'il prenne appui sur ces valeurs pour lui aussi et qu'il propose aux Français un autre projet politique avec un peu plus de hauteur,puisqu'il est en recherche d'un corpus d'électeur pour 2017.

Il se pourrait alors que des concitoyens consciencieux lui expriment de la reconnaissance d’avoir fait en sorte que ce ne soit pas une majorité de haineux et des vengeurs qui veuillent le remette en selle.

Car actuellement ,le projet constitutionnel de Hollande dépasse largement en bêtise et nuisance républicaine ,les espérances extrémistes exprimées par le FN et de Les républicains réunis.

Au lieu de tout ça ,Hollande pourrait penser à remercier par exemple l'Algérien Didi pour sa conduite magnifique au Bataclan! @Elysee @fhollande Honorez Didi, le héros oublié du Bataclan en lui validant sa demande de naturalisation

Gageons qu'Hollande le fera,au moins pour plaire à ce qui reste de ses admirateurs-électeurs PS.

Mais craignons à plus forte raison électoraliste ,(et donc égoïste), que notre actuel président n'utilisera pas préférentiellement contre lui-même( le plus surprenant serait le contraire!On voit bien comment dans cette mandature perturbée deux fois par des attentats,la réponse choisie est et reste sécuritaire ), l’article 11 de la Constitution pour se contraindre à moins de pouvoir ,et particulièrement à ne plus user du pouvoir de répression.

Constitution du 4 octobre 1958 - Article 11 | Legifrance

Hollande néanmoins ,préférera sans doute en bon faire légiférer chef sous peu les deux chambres sur l'état d'urgence , instrumentalisé par l'injonction au nettoyage lancée par son prédécesseur.Faire musclé,c'est selon ces deux addicts du commandement ,le seul gage d'une hypothétique réélection.

Pourtant ,sur proposition du Gouvernement ou sur proposition conjointe des deux assemblées, cette article 11 permettrait au président de la République de faire un geste contre cette dictature de l'état d'urgence ,qui déplait à beaucoup puisqu'elle reprend des thèses issues de la la droite extrême,consanguine et cagoularde .

En soumettant à référendum un projet de loi beaucoup moins démagogique et vengeur que la promesse de déchéance ou l'armement permanent des policiers , qui amènerait d’avantage de suicides professionnels,de bavures létales et de meurtres raciaux, un projet qui serait plus restrictif pour ses pouvoirs ,puisqu'il préciserait les limites de l’empêchement présidentiel autre que l'exercice des fonctions du chef de l’État par le président du Sénat en cas d 'absence momentané ou définitive.

Ces limites sont simplistes,la notion d’empêchement trop floues encore, pour de rendre possible l'action de la justice pénale en politique française ,devraient permettre précisément à un gouvernement d'ester contre ses "propres" amis Socialistes s'ils s’avèrent être ennemis des Droits ,de la vie et de la liberté des peuples à l' étranger.

M. Benjamin Ferencz, ancien procureur au Tribunal de Nuremberg, considérait qu' "il ne peut y avoir de paix sans justice, ni de justice sans loi, ni de loi digne de ce nom sans un tribunal chargé de décider ce qui est juste et légal dans des circonstances données". Ainsi se trouvaient rappelés les liens complexes, parfois équivoques, que la paix entretient avec la justice, singulièrement la justice pénale.

Historique de la justice pénale internationnale - La justice ...

Ainsi donc ,avant que de voter la modification de la constitution ,nous saurons rappeler à notre bon élu Frédéric Roig ,Socialiste de la 4em circonscription, qu'il devrait peut être se fendre d'un bon conseil au président "musclé":celui d’être plus clair dans son message du" vivre ensemble" ,comme l'on dit ,et marquer légalement et précisément les limites de son copinage présidentiel et préjudiciable avec des criminels justiciables.

Car s' "il ne peut y avoir de paix sans justice, ni de justice sans loi, ni de loi digne de ce nom sans un tribunal chargé de décider ce qui est juste et légal dans des circonstances données",comment peut -ton se laisser aller à l'injustice pour ce qui est d' un acte génocidaire ,et après cela estimer qu'on va juger équitablement des Français qui au nom du terrorisme ont assassiné ou voudraient tuer d'autres Français? Comment juger les ennemis de l'État ? (Ou supposés tels dans de telles conditions ?)

en ce qui concerne précisément l’organisation des pouvoirs publics ,comme la justice, sait-t-on jamais quelle direction en "Anormalie " ou en démocratisme peut prendre encore Hollande ?:

Préférerai-t-il la voie de l'injustice d'exception à celle de la justice définie par Benjamin Ferencz ? A l'inverse ,le président redevenu normal ferait-il passer une bonne loi d'empêchement au lieu de poursuivre pour se dorer le blason en vue des élection de 2017 avec une loi sur l'état d'urgence ?

Si par la loi du genre "démocratique "les citoyens choisiront pour ou contre en 2017,il ne tient qu'à lui présentement d'envoyer paitre et de lâcher ses amis supposément criminels!

Hubert Védrine - Rwanda, un génocide made in France
[PDF]Hubert Védrine, gardien de l'Inavouable - Pages ...

Alors comme pour l'instant certains de nos résidents restent assignés à l'impunité et ne sont même pas inventoriés au FNAEG,il va falloir parler en conscience de ces à notre député PS Frédéric Roig ,car il va vers le 3-4 février regarder de près le projet de loi sur l'état d'urgence qui semble avoir priorité sur certaines magouilles de Hollande!Avant son élection de 2012 ,Hollande n'avait-il pas assuré de faire intégrer la compétence universelle dans notre droit national ?

Voilà la réponse de François Hollande à l’ACAT « Je veux être ici très ferme. Je n’accepte pas le mécanisme juridique existant qui défend (protège) des bourreaux en France. La loi du 9 août 2010 ne permet pas aux victimes des crimes internationaux les plus graves d’obtenir justice dans notre pays. Les possibilités de poursuites à l’encontre des auteurs présumés de ces crimes sont restreintes. Ce texte a rendu quasiment impossible le bon fonctionnement de la Cour Pénale Internationale en France.Je veux, bien entendu, revenir sur ces restrictions. Je n’accepterai pas que la France soit terre d’impunité pour des criminels de guerre ou des auteurs de génocide. »

L'agenda présidentiel n'a pas été respecté?Recourons à nos législateurs PS pour qu'ils le rappellent à leur tête de liste et chef de gouvernement!

En ce qui concerne l'agenda de Frédéric Roig - Son activité de député à l'Assemblée nationale est plutôt axée sur la cynégétique que sur la génétique policière.Revenons un peu sur ce FNAEG qui est un fameux merdier avant de retourner aussitôt à l'universalité des droits.

Le FNAEG nous éloigne du "traditionnel"bertillonnage policier mais nous rapproche à grande vitesse de Nuremberg",des lors que la généralisation du fichage ADN permettant de connaître les origines géographiques (raciales) et diverses caractéristiques intimes (comme les prédispositions à certaines maladies ) de la population pourrait aboutir à ce que soient menées:

-la sélection de la clientèle d'assurance rêvée selon le principe des pathologies prédéterminées par empreinte génétique,ou que le rêve devienne "cauchemar eugénique" avec le remboursement possible quand la modification génétique sur des embryons humains serait agréé,si viable (ce qui n'est pas le cas pour le moment lire plus ici) ,

- ou qu 'un gouvernement périlleusement Marianiste Le MRAP s'insurge contre la proposition de faire subir un ... ... , soit tenté par des politiques de discriminations raciales ,(ou génocidaires ?).

Il faut s'attendre à tout et n'importe quoi en rétrogradation des Droits avec cette "permanence exceptionnelle " que les parlementaires ont entre leurs mains.

C'est ce fait rétrograde sur lequel notre bon élu Frédéric Roig devrait avoir une réflexion politique et peut-être se fendre d'une QPC au sujet de la dérive scientiste ou sciento-policière,de la tentation du fichage politique ou social,pourrait remettre en cause purement et simplement l'usage du Fichier national automatisé des empreintes génétiques!

Procès du refus du fichage biologique (ADN) : le fichage ...
Fichage génétique en France Brèves - [Yonne Lautre]
Les prélèvements ADN : Une première vict oire vers l ...

Le refus de donner son ADN pour le fnaeg notamment,permet

-au militant de s’offrir une possibilité de dénoncer publiquement l'apprenti-scientisme des policiers,et leur croyance sincère ou feinte,en le "nettoyage " par la scientifique des informations codantes et donc à caractère intime dans le segment qu'elle (la scientifique)compte utiliser ...

- étant donné que de nouvelles dérives eugéniques sont facilitées par le tout un nouvel outil CRISPR-Cas9,http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/021563150765-revolution-dans-la-manipulation-des-genes-1189168.php#

de façon "Révolutionnaire dans la manipulation des gènes",il revient aux militants des droits de l'homme et des autres causes d'emprunter la voie juridique et informative et de s'associer ,pour lancer une "vigilance Nuremberg" la plus large possible à l'encontre de certains malfrats scientistes qui se permettent actuellement du tripatouillage génomique sur l'embryon humain.

des dérives eugéniques que permettent les nouvelles techniques de la biologie.

Il existe actuellement une pratique bien vivante du refus de fichage au FNAEG dans l'Hérault .Pourtant cette pratique du refus et de la désobéissance n'est pas mentionnée dans ce qui est donné à lire dans les archives 2015 du MIDI LIBRE de Lodève (l'article en question qui est signé de MR,est titré "Une vingtaine de personnes en soutien à deux faucheurs volontaires convoqués en gendarmerie pour destruction de parcelles d’essai")Voir aussi Un champ de colza muté, fauché pour dénoncer les OGM cachés.

Cependant ,il faut faire savoir ce savoir faire militant .

le 3 décembre 2015 alors qu'elles étaient invitées ,( en plein état d'urgence) dans les locaux des gendarmes ,de Lodève afin de répondre à un questionnaire de police dans le cadre d'une enquête lancée par le procureur de Poitiers après le fauchage le 5 avril 2015 de parcelles d’essai de colza,ce ne sont pas deux mais bien quatre personnes qui ,en "sujets actifs"tout comme François Vaillant, déboulonneur de publicité,le syndicaliste agricole Jacques Pasquier, le syndicaliste des ouvriers de Continental Xavier Mathieu et bien d'autres avant eux ,ont refusé par un acte de désobéissance commune, une mesure de prélèvement in vivo de cette partie de leur biologie qui est codante.

Donc voilà pourquoi en ce qui concerne l'avancée en cours pour une plus grande reconnaissance des droits civiques et politiques des désobéissants et lanceurs d'alerte ,le point qui concerne la remise en cause du Fichier national automatisé des empreintes génétiques est on ne peut plus fondamentale .

"On va faire péter le FNAEG"voilà ce qu'a rappelé aux gendarmes Lodèvois ,un de ces refuzniks lors d'un échange avec la maréchaussée,() .Ceux-ci lui on rétorqué que l'ADN prélevé ,permettait néanmoins de résoudre certaines affaires criminelles .Ce à quoi le militant à rappelé "Nous ne sommes pas des délinquants "Les gendarmes ont alors demandé à ce qu'en leur fasse parvenir les communiqués de presse et les futures déclarations de la ligue des Droits de l'Homme!

Ce fichage ADN qui ,à déjà fait l'objet de 4 Questions Prioritaires de Constitutionnalité déposées par le porte-parole du collectif des Désobéissants,Une première victoire vers l'abrogation du Fichier ADN ... a été combattu aussi par la ligue des Droits de l'Homme :il en sera encore et toujours ainsi!

Désobéissance civile et fichage génétique des populations ...

La Déclaration universelle des droits de l'homme illustrée (éditions du Chêne)

Évènement refuz'ADN ,à suivre dans la presse locale sur le secteur de Thau,et à soutenir solidairement ,le rendez -vous en gendarmerie de Mèze pour courant janvier 2016 (?),d' un militant Loupianais (1) pour son fichage et son interrogatoire pour "raisons le concernant"

(1)-proche d'élus de l'ancienne municipalité,....,ex-président co-fondateur de la section LDH "Loupian et les commune du Nord du bassin de Thau",

-et co-organisateur,le samedi 8 janvier 2011 .Tag - LDH - Collectif Unitaire pour une Alternative au ...d'une conférence à Poussan sur la désobéissance au sécuritarisme de l’état (avec entre autre le refus du fichage ADN ),:invité:un refuznik ADN ,un instituteur en désobéissance contre base -élèves,et un juge ,membre du syndicat de la magistrature .

-Participant en conscience.,avec Xavier Renou ,au Blocage des Faucheurs volontaires au port de Saint-Nazaire pour protester contre l'importation massive de soja génétiquement modifié le lundi 23 juillet 2007

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact