Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 07:50

Nouveautés de GRAIN | 11 janvier 2016

Vient de paraître :

«Hold-up sur le climat. Comment le système alimentaire est responsable du changement climatique et ce que nous pouvons faire»

Co-edition CETIM et GRAIN • Janvier 2016 • 259 pages

En 2012, GRAIN sortait Hold-up sur l'alimentation. Nous avons pensé qu'il était temps de publier une suite.

Ces 25 dernières années, GRAIN a travaillé avec les mouvements sociaux et les organisations de par le monde pour défendre les cultures et systèmes locaux alimentaires devant l'avancée de l'agriculture industrielle. Une partie de notre travail est consacrée à la recherche de preuves des effets pervers induits par le système agro-industriel – aggravation des situations de famine, destruction des moyens de subsistance des personnes vivant dans les milieux ruraux, perte de la biodiversité et des cultures, exploitation du travail et tout un éventail de calamités sanitaires – et à l'analyse des façons par lesquelles ce système s'étend, des lois sur les semences aux accords de libre- échange en passant par des accords fonciers secrets.

Mais une autre partie importante de notre travail consiste à relier les analyses sur le système alimentaire aux enjeux plus grands qui affectent la planète et à connecter les luttes des peuples dans le cadre du système alimentaire à celles qui prennent place dans d'autres domaines. Le changement climatique en est un exemple important.

Ces cinq dernières années, nous avons rassemblé les données disponibles pour montrer comment le système agro-industriel doit être tenu pour un des responsables majeurs du changement climatique et pourquoi la souveraineté alimentaire est essentielle à prendre en compte dans toute solution pérenne et juste. Il est plus que jamais temps pour les peuples d'agir par eux-mêmes, alors que les gouvernements, particulièrement ceux qui sont à la tête des pays qui ont le plus pollué, refusent de prendre leur responsabilité pour gérer ce problème. Changer le système alimentaire est certainement le meilleur endroit par où commencer.

Nous espérons que ce livre aidera les lecteurs à mieux comprendre les façons par lesquelles les transnationales cherchent à accroître leur contrôle sur le système alimentaire, pour que ce contrôle puisse être efficacement remis en cause. Nous espérons qu'il poussera les gens à agir et qu'il fournira aux lecteurs des informations et des analyses qu'ils pourront utiliser directement dans leur propre travail.

Tous les chapitres de ce livre ont été publiés séparément, la plupart d'entre eux ces trois dernières années. Ils figurent tous sur le site : www.grain.org. Le but essentiel de ce livre est de les rassembler en une seule publication, qui peut être utilisée comme référence, être distribuée là où l'accès à internet est limité et être passée de mains en mains. Des copies sont disponibles en anglais, français et bientôt en espagnol.

Vous pouvez commander le livre (10 euros) sur le site du CETIM

Les mouvements qui militent contre le changement climatique, tout comme pour la souveraineté alimentaire et des semences, doivent absolument lire ce livre. Il montre que l’agro-industrie est une des responsables majeures du changement climatique, et que la petite paysannerie peut constituer une solution importante à cela. Il nous alerte également des fausses solutions proposées par ceux qui sont à l’origine du problème – les Exxon de l’agriculture.
– Dr Vandana Shiva, auteure de Soil, Not Oil et Who really feeds the world

L’alimentation, la terre et les semences sont aussi importants à protéger pour la justice climatique que les systèmes solaires, les coopératives d’éoliennes ou les systèmes de transports publics contrôlés démocratiquement. Ce livre fait remonter les voix des autochtones et des paysans de par le monde, en expliquant en détail pour quelles raisons le combat pour stopper l’alimentation industrielle est de la même essence que la lutte pour une planète habitable et juste.
– Naomi Klein, auteure de Tout peut changer et La stratégie du choc

Ce livre est le fruit de la longue expérience de GRAIN sur le terrain. Il se base sur des preuves solides et des excellentes analyses. Le lien entre le climat et les activités agricoles est essentiel pour contribuer à trouver une solution et GRAIN n’hésite pas à dénoncer les responsabilités et à indiquer les différentes pistes pour agir.
– Dr François Houtart, Professeur, National Institute of Higher Studies (IAEN), Équateur

SOMMAIRE

1. L'alimentation et le changement climatique : le lien oublié
1.1 Comment le système alimentaire industriel contribue à la crise climatique
1.2 La souveraineté alimentaire : cinq étapes pour refroidir la planète
1.3 Les Exxon de l'agriculture
1.4 Comment les projets REDD+ fragilisent l'agriculture paysanne et les solutions réelles au changement climatique
1.5 Les accords commerciaux, l'agrobusiness et la crise climatique

2. Les affamés de terres
2.1 La solution au changement climatique passe par nos terres
2.2 Les belles histoires de l’agriculture familiale
2.3 Affamés de terres : les petits producteurs nourrissent le monde avec moins d'un quart de l’ensemble des terres agricoles
2.4 Ruée vers l’or bleu en Afrique : derrière chaque accaparement de terres, un accaparement de l’eau
2.5 Quand les lois privent les paysans de leurs terres : la réforme agraire à rebours de l’Asie
2.6 Les accapareurs de terres du couloir de Nacala
2.7 Le piège de l’investissement agricole socialement responsabletiques

3. La lutte pour les semences
3.1 Les lois semencières qui criminalisent les paysannes et les paysans
3.2 Les accords commerciaux criminalisent les semences de ferme
3.3 Les transgéniques : 20 ans à alimenter ou à leurrer la planète ?
3.4 Déclaration de Yvapuruvu – lois sur les semences: refusons la dépossession

4. Contrôler le système alimentaire
4.1 Les grandes entreprises remplacent les paysans dans le nouveau programme de sécurité alimentaire chinois
4.2 Il faut défendre le lait populaire en Inde
4.3 La grande braderie de la souveraineté alimentaire : en Asie, les supermarchés affaiblissent le contrôle des populations sur leur nourriture et leur agriculture
4.4 Comment la Fondation Gates dépense-t-elle son argent pour nourrir le monde ?
4.5 Planète huile de palme
4.6 Le libre-échange et l’épidémie de malbouffe au Mexique

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact