Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 10:53

dimanche 27 décembre

Sida, prostratine et associations

J'avais mis un article très détaillé (qui a été supprimé à mon insu), sur ce blog concernant la prostratine molècule antivirale extraite de l'écorce de l'Homolantus nutans (mamala). On peut aussi l'extraire à faible coût d'une plante fourragère utilisée pour fabriquer le biodiésel: Le Jatropha curcas. Cette molécule guérit les hépatites et le sida. Elle fait sortir le virus des sites cachés et permet à la trithérapie d'éradiquer complètement le virus. Mais sur le plan de la rentabilité il vaut mieux mettre le Truvada sur le marché que la Prostratine. J'ai recensé 8 organisations qui "s'occupent" du sida et qui occultent complètement la Prostratine. par contre toutes en page d'accueil réclament de faire un don.
Et n'oubliez pas l'organisation qui bloque la sortie de la Prostratine et qui en détient le brevet: l'ARA (Aids research Allinace)

AIDS Research Alliance: Home

AIDS Research Alliance exists to develop a cure for HIV/AIDS, medical strategies to prevent new infections, and better treatments for people living with HIV.

http://www.aidsresearch.org

Voici la liste des principales organisations qui s'occupent peu ou prou du Sida: Quel est le salaire des responsables de ces prétendues associations anti-sida? Si le sida est guérit, toutes ces associations lucratives sont appelées à disparaître. Quelle catastrophe pour les patients!

Allez sur leur site et à "rechercher" écrivez Prostratine. La réponse sera: 0 résultats ou pas grand chose. Edifiant! Si vous voulez devenir riche, créez une association antisida et demandez des dons.

amfAR:

amfAR, la Fondation pour la recherche sur le sida, est l'un des leaders mondiaux de l'organismes sans but lucratif dédiés à l'appui de recherche sur le sida, la prévention du VIH, l'éducation au traitement, et la promotion de son liée au sida des politiques publiques. Depuis 1985, l'amfAR a investi près de 325 millions de dollars à ses programmes et a accordé des subventions à plus de 2.000 équipes de recherche à travers le monde.

ANRS:

L'ANRS (Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales) est le principal organisme de recherche sur les épidémies de VIH / sida et l'hépatite en France, et un chef de file dans la lutte contre ces maladies dans les pays à ressources limitées. En 2009, l'ANRS a eu un budget de 44 millions d'euros (62 millions de dollars américains) du gouvernement français, plus de 95% qui a été alloué à des projets de recherche.

EATG:

EATG est un organisme communautaire qui défend les intérêts des personnes vivant avec le VIH / SIDA. Mission EATG est de parvenir à l'accès le plus rapide possible de l'état des produits de l'art médical, les dispositifs et les tests de diagnostic qui préviennent ou traitent l'infection à VIH, et à améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH / sida en Europe.

IAS:

La Société internationale du sida (IAS) est le leader mondial de l'association indépendante des professionnels du VIH, avec 16.000 membres provenant de 196 pays qui travaillent à tous les niveaux de la riposte mondiale au SIDA. Nos membres comprennent des chercheurs de toutes disciplines, des cliniciens, la santé publique et les praticiens communautaires sur les lignes de front de l'épidémie, ainsi que les planificateurs politiques et des programmes. L'IAS est l'hôte de la conférence de l'IAS sur la pathogenèse du VIH, le traitement et la prévention qui s'est tenue à Rome Juillet 17-20, 2011. L'IAS est aussi le gardien de la Conférence biennale internationale sur le sida, qui se tiendra à Washington DC, Etats-Unis, 22 au 27 Juillet 2012.

ITPC:

ITPC est la seule coalition internationale des personnes vivant avec le VIH / SIDA et leurs partisans exclusivement consacrées à la sensibilisation sur l'accès au traitement du VIH / SIDA. Il s'agit d'une large coalition de gens qui travaillent dans et pour la communauté dans leur propre pays et avec une forte expertise en matière de VIH / SIDA de traitement et les questions connexes. En tant que voix de la communauté, il a réussi à communiquer les préoccupations des personnes vivant avec le VIH / sida qui ont besoin de traitement pour les gouvernements, les organismes des Nations Unies, les fabricants de produits pharmaceutiques et d'autres organismes publics et privés qui influent sur l'état d'avancement de la mise en place, mise à l'échelle et la durabilité du programme de traitement contre le VIH / SIDA.

NIH:

La US National Institutes of Health (NIH) - La Nation de l'Agence de la recherche médicale - comprend 27 instituts et centres et est une composante du ministère américain de la Santé et des Services sociaux. Il est le principal organisme fédéral pour mener et appuyer recherche fondamentale, clinique, comportementale et de translation de la recherche médicale, et il étudie les causes, les traitements et les remèdes pour les maladies communes et rares. F
informations ou plus sur les NIH et ses programmes, visitez le sitewww.nih.gov .

Sidaction:

Sidaction, une ONG basée en France, est une coalition hétéroclite d'individus et d'organisations de la France et des pays en développement.Dédié à la collecte de fonds, le plaidoyer et l'assistance technique pour combattre le VIH / sida en France et dans 29 pays à revenu faible et intermédiaire, Sidaction collecte des fonds privés afin de promouvoir la fine pointe de la recherche scientifique et à améliorer l'accès à la prévention, les soins, le traitement et les programmes de soutien .

TAG:

Le Treatment Action Group est une recherche indépendante sida et de réflexion politique se battre pour un meilleur traitement, un vaccin, et un remède contre le sida. TAG veille à ce que toutes les personnes avec le VIH reçoivent un traitement de sauvetage, de soins, et de l'information.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact