Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 10:31

252 MILITANTS DU MRAP CONDAMNENT LEUR DIRECTION DANS L’AFFAIRE DE LA PLAINTE DE LA LDH CONTRE SAADIA ET HUSEIN

Publié le 10 novembre 2015

252 MILITANTS dont 3 FÉDÉRATIONS (Gironde, Vaucluse et Rhône); 9 comités locaux et des membres de 15 autres comités locaux dénoncent l’engagement de la direction du MRAP aux côtés de la plainte de la LDH contre Saadia et Husein !

« PAS EN NOTRE NOM »

La direction du MRAP a décidé de se constituer partie civile dans le procès de deux militants pro-palestiniens du BDS 34. Nous, Fédérations Départementales, Comités Locaux et militants du MRAP, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, entendons affirmer publiquement notre désaccord avec cette procédure qui n’a rien à voir avec les valeurs que nous défendons.

Le 3 août 2014, en pleine offensive israélienne sur Gaza, alors que les réseaux sociaux sont saturés de messages fustigeant la politique coloniale de l’état d’Israël, deux militants pro- palestiniens du BDS 34 reçoivent sur leur fil d’actualité Facebook un photo-montage avec un début de phrase qui assimile le sionisme et le nazisme. Ils décident de partager cette publication, sans cliquer, selon eux, sur le lien leur permettant de lire la totalité du message.

Le 6 août 2014, la LDH 34 fait constater par un huissier la présence de cette publication sur les murs Facebook des deux militants, mais ne les appelle pas. Dans la journée, un militant de la Cimade, alerté par la présidente de la LDH 34, contacte les deux militants qui SUPPRIMENT IMMEDIATEMENT leur publication. Plus tard, les deux militants écriront : « nous avons évidemment trouvé ce texte complotiste, antisémite, négationniste et totalement ahurissant… Il ne s’est pas passé 15 mn entre le moment où nous avons découvert ce texte et sa destruction ».

Le 3 octobre 2014, la LDH dépose plainte nominativement contre les deux militants de BDS 34 pour « contestation de crimes contre l’humanité, provocation publique à la commission de crimes contre l’humanité, provocation publique à la commission de crimes ou délits, à la discrimination ou à la haine raciale, apologie de crime sur Facebook ».

Le 4 juillet 2015, le Bureau Exécutif du Mrap décide de mandater son propre avocat pour se porter partie civile aux côtés de la LDH, la LICRA, Avocats sans frontières et le BNVCA.

Alors que les deux militants incriminés ont retiré leur publication qui n’est plus visible sur leur mur Facebook, et qu’ils ont publiquement dénoncé ce montage, aucune autre plainte n’a été déposée contre les 57 autres personnes qui ont partagé le montage. Cet « oubli » prouve bien que l’objet de la plainte n’est absolument pas de supprimer un montage qualifié d’antisémite mais uniquement de porter atteinte au mouvement BDS 34.

Cette action précipitée et irréfléchie de notre Direction brouille le message et l’image du MRAP, salit le mouvement ainsi que notre crédibilité aussi bien vis-à-vis de nos partenaires extérieurs que vis-à-vis de nos propres militants.

Nous demandons l’arrêt immédiat des poursuites contre Saadia Ben Fakha et Hussein Abuzaid car nous entendons maintenir l’action antiraciste du MRAP dans le cadre de ses valeurs et non celles des officines sionistes qui servent de relais à la politique de colonisation d’Israël.

SIGNATAIRES :

Fédération de la Gironde, Fédération du Rhône, Fédération du Vaucluse.

Comité Local de Grenoble, Comité Local de Lyon 3-7-8, Comité Local de Nice, Comité Local de Pau, Comité Local de Paris 5-13, Comité Local de Villeurbanne.

Mehdi Amadir (Comité Local de Strasbourg), Brigitte Bamberg (Comité Local de Strasbourg), Nathalie Bruneau (Comité Local de Saint-Nazaire), Louise Crovetti (Comité Local de Carpentras), Bénédicte Duroselle (Comité Local de Saint-Nazaire), Christine Gautier (Comité Local de Saint-Nazaire), Gérard Gueniffey (Comité Local de Saint-Nazaire), Marie- Thérèse Lenoir (Comité Local de Chateaudun), Claudine Luscher (Comité Local de Saint- Nazaire), Dolores Miras (Comité Local de l’Isle-sur-Sorgue), François Munier (Comité Local de Nancy), Zahiac Oumakhlouf (Comité Local de Saint-Denis), Bernard Senet (Comité Local de l’Isle-sur-Sorgue), Véronique Siefer (Comité Local de Strasbourg), Catherine Stern (Comité Local de Chateaudun)

L’ensemble des signataires représente un total de 252 militants du MRAP.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Annie 11/11/2015 11:39

Bonjour ou Bonsoir

Je suis Madame Annie BOIXEL, femme d'origine Française.

Je commencerai par vous mettre en garde à ne pas accepter tout et n’importe quoi dans un moment de détresse.

Je m’occupe de dossiers difficiles tous les jours, des fichés et non fichés. Il est possible de vous faire un prêt même en étant fiché mais sous certaines conditions. Oui c’est possible que je vous aide à refaire votre vie en reprenant tout à zéro sur de nouvelles bases grâce au prêt d’argent que je vous octroierai. Je finance aussi des projet à long et a moyen terme. Mais j'espère que vous serriez dans la possibilité de me rembourser le prêt sans problème.
En cette période de fin d'année mon taux d'intérêt est de 2% et la durée du remboursement est entre sur 1 an et 25 ans.

Afin de vous en dire plus je vous laisse mes coordonnées de manière a vous laisser libre choix de me joindre a tout moment, même pour des renseignements (cela ne coûte rien et ça peu aider a sortir de situation difficiles).

E-mail : world.finanz@outlook.com

NB : Le virement de l'emprunt se fera depuis la France afin que ceci soit enregistrer par nos différents banques pour qu'en cas de problème je sache comment réagir pour le remboursement de mes fonds.


J’attends de vous lire pour la demande de prêt

Cordialement

Annie BOIXEL

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact