Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 08:34

Les opposants à l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis ont rassemblé plus de trois millions de signatures pour demander l'arrêt pur et simple des négociations à la Commission européenne, qui leur a adressé mercredi une fin de non-recevoir.

Le collectif "Stop TTIP", du nom de l'accord en cours de négociations, a remis mercredi à Bruxelles une initiative citoyenne européenne, afin de faire pression sur les responsables européens.

"Ce ne sont pas moins de 3 millions d'Européennes et Européens qui exigent l'arrêt immédiat des négociations du Tafta (autre nom de l'accord avec les Etats-Unis, ndlr) et l'ajournement de la signature du Ceta (le traité UE-Canada)", a indiqué Johan Tyszler, l'un des animateurs du Collectif "Stop Tafta" en France.

Depuis 2012, tout citoyen peut participer à l'élaboration des politiques européennes en invitant la Commission européenne à présenter une proposition législative. Pour cela, elle doit rassembler au minimum un million de signatures provenant d'au moins sept des 28 Etats membres.

L'initiative du collectif a rassemblé 3,2 millions de signatures mais la Commission européenne a jugé que ça ne relevait pas de son "champ de compétences".

"Les portes de la Commission sont ouvertes"
"Ce n'est pas une appréciation politique", a souligné Alexander Winterstein, un porte-parole de l'exécutif européen lors d'un point de presse. "Il y a un cadre juridique clair pour aborder ces questions", a-t-il insisté, tout en soulignant que "les portes de la Commission sont ouvertes".

"Nous avons reçu les promoteurs de cette initiative dans le passé mais aussi aujourd'hui", a-t-il indiqué. Des membres du collectif "Stop TTIP" ont rencontré mercredi les services de Frans Timmermans, le vice-président de la Commission, chargé notamment des initiatives citoyennes.

  • Les négociations sur un accord commercial transpacifique prolongées
  • Les réticences wallonnes face aux TTIP/CETA -Note de l'administration du blog "pour une UE differente ",par Cadtm | http://cadtm.org | 9 octobre 2015
    L’appel ne laisse pas de place au doute : nous voulons une Europe différente de celle que nous vivons tous les jours, qui refuse la corruption, le sexisme, le racisme criant dans la gestion des flux migratoires, l’austérité qui dépouille et endette les populations européennes, les traités commerciaux qui ne font qu’enrichir les grands producteurs au détriment de l’environnement et du droit à la sécurité alimentaire. Une Europe juste et solidaire qui met en avant l’intérêt de ses peuples et pas celui des multinationales et du monde de la finance...
    la suite : http://cadtm.org/Oxi-Basta-Enough-NON-a-la-dette
  • Trois millions de signatures contre l'accord de libre-échange Bruxelles — Mis à jour le 07.10.2015 5 Commentaires Les opposants à l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis ont rassemblé plus de trois millions de signatures. Ils demandent l'arrêt pur et simple des négociations à la Commission européenne, qui leur a adressé mercredi une fin de non-recevoir.
  • Une initiative citoyenne européenne a été déposée pour demander l'arrêt des négociations dans l'accord de libre-échange.

    Le collectif «Stop TTIP», du nom de l'accord en cours de négociations, a remis mercredi à Bruxelles une initiative citoyenne européenne, afin de faire pression sur les responsables européens.

    «Ce ne sont pas moins de 3 millions d'Européennes et Européens qui exigent l'arrêt immédiat des négociations du Tafta (autre nom de l'accord avec les Etats-Unis) et l'ajournement de la signature du Ceta (le traité UE-Canada)», a indiqué Johan Tyszler, l'un des animateurs du Collectif «Stop Tafta» en France.

    Un million de signatures requis

    Depuis 2012, tout citoyen peut participer à l'élaboration des politiques européennes en invitant la Commission européenne à présenter une proposition législative. Pour cela, elle doit rassembler au minimum un million de signatures provenant d'au moins sept des 28 Etats membres.

    L'initiative du collectif a rassemblé 3,2 millions de signatures mais la Commission européenne a jugé que ça ne relevait pas de son «champ de compétences».

    «Pas d'appréciation politique»

    «Ce n'est pas une appréciation politique», a souligné Alexander Winterstein, un porte-parole de l'exécutif européen lors d'un point de presse. «Il y a un cadre juridique clair pour aborder ces questions», a-t-il insisté, tout en soulignant que «les portes de la Commission sont ouvertes».

    «Nous avons reçu les promoteurs de cette initiative dans le passé mais aussi aujourd'hui», a-t-il indiqué. Des membres du collectif «Stop TTIP» ont rencontré mercredi les services de Frans Timmermans, le vice-président de la Commission, chargé notamment des initiatives citoyennes. (ats/nxp)

    encore de la revue de presse,une action, et une vidéo Hors Tafta
    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php?id=750

    Tafta : les Allemands se mobilisent en masse contre le projet
    http://www.sudouest.fr/2015/10/10/tafta-les-allemands-se-mobilisent-en-masse-contre-le-projet-d-accord-de-libre-echange-2150668-4803.php

    Tafta bis : l'opinion européenne contre la commission
    http://www.franceinfo.fr/emission/tout-euro-tout-eco/2015-2016/ttip-l-opinion-europeenne-contre-la-commission-10-10-2015-12-57

  • The action video of the StopTTIP ECI signature handover in Brussels is OUT:
    https://www.youtube.com/watch?v=Ew2oUcOsP7Y

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact