Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 03:31

vendredi 09 octobre

LA GRIPPE

LES ETATS GRIPPAUX

Infections virales contagieuses et épidémiques apparaissant à la fin de l’automne et l’hiver.

  1. A. Etiologie :

Elle est virale. Les souches sont multiples et le vaccin doit être refait chaque année. Correspond- il chaque fois à l’épidémie en cours ?

Clinique : Incubation de un à trois jours.
Début brutal, fièvre élevée, courbatures, rachialgies, céphalées. Ces symptômes sont concomitants ou fréquemment suivis de catarrhe des muqueuses oro-pharyngées et respiratoire.
L’évolution est souvent favorable. La température peut chuter et remonter vers le 3e 4e jour. C’est le V grippal.
Des complications peuvent apparaître en rapport avec la virulence de la souche, ou sur un terrain fragile (vieillards, intoxiqués, maladies immunodéprimantes, virulence de la souche virale).

  1. B. Traitement homéopathique

Au tout début on pourra avoir à prescrire : Camphora, Aconit, Belladonn

- Camphora (Camphre) Distillation du bois de camphrier

Frissons avec sensation de froid glacé par tout le corps avec besoin de se découvrir. Le nez coule ou est obstrué.
L’air respiré semble glacé. Il n’y a pas encore de fièvre. Prendre de suite Camphora 9CH 7 granules. Renouveler 3 granules suivant
les symptômes.
Il faut toujours avoir un tube de Camphora 9CH dans le sac ou la poche. Ne pas le prendre associé à un autre remède.

- Aconitum napellus Renonculacées On utilise la plante entière fleurie

Fièvre d’apparition brutale survenant après une exposition au froid sec, à un courant d’air. Le sujet est anxieux et physiquement agité. Il ne transpire pas (les parties couvertes peuvent être moites). Soif intense. Face rouge couché. Cette rougeur disparaît en position assise. Prendre Aconit 9 ou 15CH 7 granules. Renouveler 3 granules suivant les symptômes.

- Atropa belladonna Solanacées On utilise la plante entière fleurie

Fièvre brutale avec tête chaude, moite. Les pupilles sont en mydriase et le sujet ne supporte pas la lumière. Il ne supporte pas non plus le bruit, les secousses. Il a mal à la gorge et avaler lui provoque une douleur intense.

- Ferrum phosphoricum (Phosphate ferreux)

Le début est très progressif. La fièvre ne dépasse guère 38°, 38°5. Le visage présente des alternances de pâleur et de bouffées de chaleur. Parfois il existe une épistaxis.
L’enfant n’aime pas rester au lit et bouge. Ces symptômes sont fréquemment suivis d’une otite et Ferrum phos en sera souvent un remède curatif et préventif.

Mais le grippé est souvent vu plus tard et ce sont des remèdes plus asthéniques qui seront indiqués :

  1. GELSEMIUM SEMPERVIRENS (Jasmin de la Caroline), arbrisseau, Loganiaceae

On utilise les parties souterraines séchées

Refroidissement l’hiver lors d’un redoux humide. Syndrome grippal par temps chaud. Fièvre avec courbatures, frissons intenses le long de la colonne vertébrale. Tremblements, abattement, somnolence, paupières tombantes, demande à être tranquille. Absence de soif. Céphalée occipitale. Parfois : transpiration abondante.

Donner Gelsemium de la 7CH à la 15CH.

2. EUPATORIUM PERFOLIATUM (Herbe à la fièvre) Asteraceae

On utilise la graine séchée

Remède de syndrome grippal avec fièvre accompagnée de frissons dans le bas du dos avec soif d’eau froide et endolorissement des os : meurtrissure des poignets et des mollets. Endolorissement des globes oculaires. Céphalée occipitale battante.
Besoin de changer de place sans soulagement. (# Rhus toxicodendron).
Laryngite avec enrouement et toux douloureuse avec répercution dans le thorax qui doit être maintenu.

Donner Eupatorium de la 4CH à la 15CH

3. RHUS TOXICODENDRON (Sumac vénéneux, Poison Ivy), arbuste, Anacardiaceae

On utilise les jeunes rameaux feuillés frais récoltés en fin d’été A. JOSEPH

Refroidissement après avoir été mouillé (piscine, averse de pluie, transpiration excessive…) Fièvre plutôt matinale. Frissons en bougeant et en se découvrant accompagné d’une toux sèche.
Courbatures avec endolorissement qui l’oblige à bouger afin de ressentir un soulagement. Soif de boissons froides, de lait froid.
Transpiration générale sauf la face. Herpès péribuccal; Triangle rouge à la pointe de la langue.

Donner Rhus tox de la 4CH à la 15CH

4. NUX VOMICA (Noix vomique), arbre, Logoniaceae

Ce n’est pas vraiment un remède de grippe avec courbatures, mais il présente une hypersensibilité aux courants d’air, des frissons en se découvrant le nez bouché la nuit et fluent le jour, et une toux déclenchée en respirant de l’air froid. On note aussi des éternuements incoercibles au réveil. Le sujet est souvent irritable.

Donner Nux vomica de la 4CH à la 15CH

5. BRYONIA ALBA, CRETICA, DIOICA, plante grimpante, Cucurbitaceae

On utilise les organes souterrains frais.

Pas de courbatures. Il existe une sécheresse des muqueuses avec soif de grandes quantités d’eau froide à de longs intervalles.Céphalée frontale pressive avec douleurs dans les globes oculaires. Besoin de rester immobile couché sur le côté douloureux. Toux sèche douloureuse avec point de côté. Sueurs plus ou moins huileuses d’odeur acide.

Donner Bryonia de laCH à la 15CH

6. ARNICA MONTANA, plante vivace, Asteraceae

On utilise la plante entière fleurie fraîche

Sensation de contusion, de meurtrissure, de courbature dans tout le corps. S’il s’allonge il trouve le lit trop dur. Son visage est congestionné et son nez froid. Il change sans cesse de place.

Donner Arnica de la 4CH à la 15CH

7. PYROGENIUM Autolysat de tissu musculaire de porc spécialement élevés

On l’utilise comme complémentaire des remèdes sus-cités sans que le malade présente la fameuse dissociation du pouls et de la température. Surtout quand on suspecte une évolution infectieuse vers un phénomène suppuratif (sinusites, otites, bronchites).

Donner Pyrogenium de la 4CH à la 7CH.

TRAITEMENT PREVENTIF

INFLUENZINUM (dilution du vaccin antigrippal réactualisé chaque année).

Préventif de la grippe, de nombreux schémas thérapeutiques sont préconisés.
Personnellement je donne 10 granules en 15CH tous les 15 jours du 15 octobre à fin avril.

SERUM DE YERSIN (Biothérapique : sérum antipesteux provenant d’animaux immunisés au moyen du bacille de Yersin, Pasteurella pestis

10 granules tous les 15 jours du 15 octobre à fin avril
Il faut le donner chez les personnes qui font des grippes graves ou qui risquent d’en faire (personnes âgées ou immunodéprimées).

THYMULINUM (Thymuline) Hormone thymique de synthèse

On le donne en prévention des maladies infantiles et si on suspecte un sujet aux défenses immunitaires affaiblies. On doit ce médicament à Madame le Professeur BASTIDE et Coll. Suite à des travaux effectués sur la souris saine et immunodéficiente.

La meilleure dilution est la 9CH 5 granules ou une dose tous les 15 jours du 15 octobre à fin avril.

Dr JO

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact