Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 07:54

[8 octobre] Pour ou contre un revenu universel ? La question portée devant un tribunal.

02 octobre 2015 | Par Frédéric Jasseny

Le magazine Usbek et Rica organise une conférence-spectacle sous forme de "Tribunal pour les Générations Futures". Le jeudi 8 octobre, à 20h, au cinéma MK2 Bibliothèque, plusieurs personalités passeront à la barre pour défendre leur point de vue.

Pour ou contre un revenu universel ?

Ainsi témoigneront au nom des générations futures :
- Guillaume Allègre, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), auteur de l'étude Comment peut-on défendre un revenu de base ?
- Gaspard Koenig, directeur du think tank libéral Génération Libre et auteur du livre Liber, un revenu de liberté pour tous
- Julien Dourgnon, ancien conseiller politique d'Arnaud Montebourg et collaborateur à Alternatives Économiques
- Stéphanie Treillet, économiste, membre d'Attac

Organisé en partenariat avec France Inter, le tribunal a notament statué sur les questions suivantes : Pour ou contre l’immortalité ? Faut-il supprimer le droit de vote ? La culture doit-elle être libre et gratuite ? Faut-il autoriser Internet au bac ? Faut-il coloniser d’autres planètes ? Sommes-nous trop nombreux sur Terre ? ....

Le débat sur le revenu de base est quasi absent de l'espace médiatique français. Intéresse-t-il les politiques ? Intéresse-t-il les citoyens français ?

En tout cas, le Tribunal pour les Générations Futures est l'évènement idéal pour se familiariser de manière ludique à ce débat.

Réserver sa place ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact