Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 06:44

25/09/2015

Arabie saoudite : Compassion et raison http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2015/09/25/arabie-saoudite-compassion-et-raison-922338.html

Et hier, c’était reparti comme en 14, le grand délire compassionnel… L’histoire de ce jeune Ali, condamné à mort pour avoir critiqué le régime alors qu’il avait 17 ans, a effectivement de quoi bouleverser. De tous côtés, c’était : il faut sauver la vie d’Ali. Si jamais ça peut marcher, tant mieux, mais quand même un peu de calme... il faudrait quand même parvenir à quitter l’émotion et arriver à l’âge de raison.

Dans le genre la larme à l’œil, un excellent numéro du président de notre principauté : « Je demande à l’Arabie saoudite de renoncer à l’exécution du jeune Ali Al-Nimr au nom de ce principe essentiel que la peine de mort doit être abolie et que les exécutions doivent être empêchées ». Remarquable logique, puissance de l'argumentaire... Mais petit problème : depuis le début d’année, l’Arabie Saoudite a procédé à 133 exécutions, une tous les deux jours. Pour 2014, le chiffre était de 87. Alors pourquoi le principe d’interdiction ne jouerait que pour Ali ?

C’est parce que c’est un enfant que cela fait écran ? Mais les condamnations à mort de mineurs sont fréquentes en Arabie Saoudite, et les femmes sont également maltraitées.

Attention, c'est très violent.

Voici ici une vidéo d’une femme décapitée en pleine rue, à même le sol, alors qu’elle implorait le pardon.

Là aussi, de la barbarie pure avec un homme qui se fait couper la main, en public.

Et si c’est l’exposition des corps décapités, une pratique courante, comme le montre ce très bon reportage de France 24.

L’affaire du jeune Ali est l’occasion de parler, oui... mais il faut quitter l’émotion pour cet enfant, et savoir parler des dérives criminelles de cet Etat.

Un dernier mot sur la remarque imbécile entendue tant de fois hier: la diplomatie impose d’avoir des relations avec tous les Etats, et on ne peut pas bloquer le système dès qu’il y a des violations des droits. Le problème est ici sensiblement différent.

D’abord, ce qui nourrit ces scènes de violence inouïe, c’est une lecture particulière de textes religieux, qui est la matrice du radicalisme islamique. Donc il faut dire clairement que ce radicalisme trouve sa source en Arabie Saoudite, et s’agissant des décapitations spectacles, on voit où Daesh a trouvé son inspiration.

Ensuite, personne ne demande la rupture des relations avec l’Arabie Saoudite. Ce qui fait question, c’est de voir la France faire DE ce pays-là son allié stratégique dans la région... par un effet d’aubaine, car les Etats-Unis, lucides, ont pris du recul. La diplomatie française est une pure catastrophe.

Barbarie en Arabie Saoudite : Interview exclusive du président Chollande
Gilles Devers | lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr | 24/09/2015
- Alors président Chollande, t’as vu le truc, chez tes amis saoudiens ?
- Oui, j’ai vu. Ils sont supers. On leur a vendu des armes pour qu’ils combattent El-Assad, le Hezbollah et le méchant Poutine, et en plus ce sont eux qui garantissent de facto l’achat des frégates à l’Egypte. Le gouvernement égyptien ne parvient pas à nourrir son peuple, alors tu penses bien que ce n’est pas lui qui va payer les frégates… Les saoudiens sont de grands démocrates, et s’ils financent des groupes armés, c’est pour la démocratie et la liberté, dont ils sont l’avant-garde. Les méchants Etats-Unis (Territoire indien occupé, Amérique du Nord) laissent entendre que ce sont eux qui financent le terrorisme depuis des décennies, surtout depuis 2001, et que leur pétrole sent le gaz. Mon gros pif n’a rien senti, alors je suis leur ami. Ça me donne une carrure internationale. Vive la France, vive Chollande...
la suite : http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2015/09/24/barbarie-en-arabie-saoudite-interview-exclusive-du-president-922304.html

L’Arabie saoudite, ce pays qui décapite les droits de l’homme
Mathieu Boch | arte.tv | 23 septembre 2015
L'Arabie saoudite, l'une des championnes du monde de la peine de mort, a pris la tête lundi d’une instance chargée de nommer les experts du Conseil des droits de l’homme de l'Onu. Pour Hillel Neuer, directeur exécutif de l'ONG UN Watch, "il est scandaleux que l’Onu choisisse un pays comme l’Arabie Saoudite pour présider ce groupe : les pétrodollars et la politique l’emportent sur les droits de l’homme." Cette nomination intervient au même moment que la condamnation d’Ali Mohammed al-Nimr. Ce jeune homme va être "décapité puis attaché à une croix et laissé [jusqu'à] pourrissement". Comment en est-on arrivé là ?..
la suite : http://info.arte.tv/fr/larabie-saoudite-ce-pays-qui-decapite-les-droits-de-lhomme
Et:

« Il est scandaleux que les Nations Unies aient désigné un pays qui a décapité plus de personnes que ISIS cette année pour être Président d'un groupe clé d'experts des droits de l'homme », a déclaré le Directeur Exécutif de UN Watch Hillel Neuer. « Les Pétro-dollars et la politique l'ont emporté sur les droits de l'homme ».

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/arabie-saoudite-elue-presidente-gr-1026.html

voir aussi : Comment l'Arabie saoudite instrumentalise les droits de l'homme - Olivier Bories | tempsreel.nouvelobs.com | 24-09-2015

Arabie saoudite : défense des droits de l’homme le lundi, décapitation le jeudi - Madjid Zerrouky | lemonde.fr | 23.09.2015 à 16h16
L'Arabie Saoudite au Conseil des droits de l'homme de l'ONU : la colère est légitime - Geneviève Garrigos | leplus.nouvelobs.com | 23-09-2015
Non, le président du Conseil des droits de l’homme de l’ONU n’est pas saoudien - Assma Maad | buzzfeed.com | 22 septembre, 2015
La promotion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme fait débat - Marie Maurisse | lemonde.fr | 22.09.2015
ONU : l'Arabie saoudite prend la tête d'une instance stratégique du Conseil des droits de l'homme et provoque la colère des associations - | francetvinfo.fr | 21/09/2015
L’Arabie saoudite prend la direction du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU - rt.com | 20 sept. 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact