Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 04:05

Référence d'alerte N° 004/2015 du 01 08 2015(Next-up News 2951 France Bulletin Alertes Nucléaires (2)

Période d'alerte :En cours

Zone d'alerte:

-Impacté: environnement vallée du Rhône et Camargue à partir de l'aval de l'embouchure de l'Isère.
- Impactées :Centrales Nucléaires de Cruas-Meysse et Tricastin.

Alerte double
1 - Envasement sédimentaire générant des problèmes de prises d'eau de refroidissement nécessitant la construction d'ouvrage d'amenée d'eau par cavitation manométrique dans le lit du Rhône (Long =100m), des suçages et dragages.
2 - Détection de présence anormale de radionucléïdes artificiels dans l'eau et les sédiments du Rhône.

Origine de l'alerte :

Arrêté Inter-Préfectoral du 24 07 2015 construction épi déflecteur eau Rhône pour refroidissement CN Cruas-Meysse.
- Référé 06 11 2013 Next-up organisation contre ASN contre rejets anormaux Tritium CN Tricastin (confirmation).
- Next-up organisation campagnes carottages 2014 et 2015 Rhône, mise en évidence pollution radioactive.
- IRSN Alerte 2015 radioactivité artificielle Rhône à Arles dont Tritium, Césium 137 et Iode 131 (scrams chroniques)

Effets sanitaires :

1 - Diffusion reportage TV sur les causes et constatations de l’envasement sédimentaire brutal du Rhône à partir de
l'aval de l’embouchure de l’Isère, blocages ou difficultés de la navigation fluviale et des ports, engorgement des écluses,
échouages bateaux de croisières et talonages voiliers.
2 - Diffusion reportage sur les importantes opérations de suçage des sédiments, nécessitant en urgence la mise en
œuvre simultanée de front de plusieurs suceuses pour dégager les prises d’eau de refroidissement des centrales
nucléaires (rejets sédiments).
3 - Diffusion du Compte rendu de la réunion de crise inter-Préfectorales du 16 07 2015 avec toutes les parties
CNR-EDF-DREAL-DDT, etc … Mise en place d’un plan d’urgence d’action de 9 dragues et suceuses.
4 - Diffusion de l’Arrêté Inter-Préfectoral du 25 07 2015 autorisant EDF à construire un important épi déflecteur de
cavitation dans le lit du Rhône nécessaire au refroidissement des réacteurs de la centrale nucléaires de Cruas-Meysse.
Ndlr de Next-up organisation : cette décision prise dans l’urgence sans étude sérieuse d’impact et de modélisation
pourrait s’avérer au final totalement contre-productive, le remède étant peut-être pire que
le mal.
5 - Attente résultats judiciaires de la procédure engagée par la CNR contre EDF concernant les responsabilités.
6 - Diffusion CR de l’Alerte de l’IRSN sur la présence anormale et hors normes de radionucléïdes dans le Rhône à Arles.

Même à de faibles doses, l’exposition aux rayonnements accroît le risque de décès par leucémie chez les travailleurs du nucléaire
vivre-apres-fukushima.fr | 26 juillet 2015
Une étude du Centre International de Recherches sur le Cancer (CIRC)-2015
– D’autres études avaient déjà montré que les leucémies des enfants sont plus nombreuses chez les enfants habitant à proximité des centrales nucléaires.
– L’exposition aux examens radiologiques pour diagnostic médical augmente également le risque de cancer...
la suite : http://www.vivre-apres-fukushima.fr/meme-a-de-faibles-doses-lexposition-aux-rayonnements-accroit-le-risque-de-deces-par-leucemie-chez-les-travailleurs-du-nucleaire/

70 ans après Hiroshima, la science produira-t-elle de nouveaux « fils de putes » ?

Le Monde.fr | 03.08.2015 à 17h17 • Mis à jour le 03.08.2015 à 17h44

Le 16 juillet 1945, à l’issue du premier tir nucléaire grandeur nature, dit « Trinity », au Nouveau-Mexique, le physicien américain Kenneth Bainbridge, responsable de l’essai, avait déclaré à Robert Oppenheimer, patron du projet Manhattan : « Maintenant nous sommes tous des fils de putes » (« Now we are all sons of bitches »).

Trois semaines plus tard, le 6 août, le bombardier américain Enola Gay larguait la bombe « Little Boy » sur Hiroshima, au Japon, qui tuait 80 000 personnes d’un coup.

Lire nos archives : Le 6 août 1945, les Américains lancent leur première bombe atomique

Alors que le monde commémore soixante-dix ans plus tard ce drame, nous avons interrogé des chercheurs d’aujourd’hui pour savoir s’ils ont le sentiment que leur discipline, ou d’autres, préparent elle aussi des révolutions potentiellement dangereuses pour l’humanité. Et qui, comme le génie du feu atomique, peuvent être difficiles à remettre dans leur boîte.

Pour cela, nous avons adressé un même questionnaire en sept points, à plusieurs scientifiques exerçant dans des domaines variés. Chaque jour de cette semaine, Le Monde vous publiera un de ces entretiens, qui feront également l’objet, sous une forme résumée, d’une double page dans le quotidien du 8 août.

  1. Premier chapitre - Noel Sharkey, spécialiste de l’intelligence artificielle : « Lorsque des machines répondront à des algorithmes secrets, personne ne pourra prédire l’issue d’un conflit »

A venir : Michel Mosca sur l’informatique quantique, Rob Carlson sur les biotechnologies, Emmanuelle Charpentier sur la génétique…

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Atome
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog des empêcheurs de tourner en rond
  • Contact

                                                           
Vous êtes ici dans une 
ZONE HORS AGCS et SANS OGM


Petit mémo : L’AGCS, Accord Général sur le Commerce des Services est un accord signé lors de la création de  l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. Il vise à libéraliser progressivement tous les services des états membres : éducation, santé, culture, recherche…ainsi que l’énergie et l’environnement. Tous les aspects de nos vies sont mis à la vente. Les besoins de l’être humain et toutes formes d’activité humaines sont redéfinis comme des services commercialisables.

Rechercher

contact